Vous est-il déjà arrivé de partir en promenade avec votre cheval …et que celui-ci se transforme en lion ? Vous sentez tous ces muscles se contracter. Votre cheval trépigne, sue, devient électrique. Il n’a qu’une envie, partir au galop …Et vite ! Si vous tentez de l’en empêcher, il monte en pression, trotte ou galope sur place, et parfois même recule et se cabre … Alors que faire pour ne pas se faire embarquer au grand galop ? Je vous propose de voir ensemble aujourd’hui les aides du cavalier pour calmer son cheval et continuer la promenade en toute sécurité.

Pourquoi mon cheval chauffe en extérieur ?

comment réagir face à un cheval chaud en promenade ?
Pourquoi mon cheval chauffe en extérieur ?

Plusieurs raisons peuvent amener le cheval à chauffer en promenade. Le cavalier devra donc avant tout être à l’écoute de son cheval pour pouvoir identifier les causes de son stress et adapter sa réponse.

Le cheval manque d’activité physique

Si votre cheval ne travaille pas assez, ou pas assez régulièrement, il est logique que lorsque vous l’emmenez en trotting ou en promenade, il soit chaud bouillant. Il a un trop plein d’énergie et cherche à se dépenser. Le cavalier va donc devoir adapter le planning de travail de son cheval à sa race, à son caractère et à ses objectifs.

Par exemple, si vous avez un jeune pur-sang arabe de quatre ans à la maison et que vous souhaitez faire une petite promenade “tranquilou” le dimanche de temps en temps, il est clair qu’il va falloir soit revoir vos objectifs, soit se poser la question du choix du cheval ! Pour vous aider à élaborer votre planning de travail avec votre cheval, je vous conseille la lecture de cet article : 7 conseils pour élaborer votre planning de travail

Votre cheval vit au box

En corrélation avec le manque d’activité physique, les conditions de vie de votre cheval vont être étroitement liées à son comportement. Qu’on se le dise : aucun cheval n’est fait pour vivre dans un box de trois mètres sur trois. Alors, oui je sais très bien que certains d’entre vous n’ont pas le choix mais ce n’est pas non plus une raison pour faire comme si c’était adapté pour lui. Votre cheval est fait pour vivre en extérieur et en troupeau. Ne vous auto-flagellez pas non plus ! Si votre cheval est en box, il va falloir avoir une attention très particulière pour qu’il sorte régulièrement …Mais pas que pour travailler ! Il aura également besoin de moment de détente : en liberté dans la carrière, dans le paddock, faire des promenades en main et s’arrêter brouter …

mode de vie des chevaux dans box d'une écurie
Aucun cheval n’est fait pour vivre dans un box de trois mètres sur trois

Votre cheval a une alimentation trop riche

« Mon cheval est ingérable, je ne comprends pas …Pourtant, il n’a que 8 litres de concentrés par jour » Voilà une phrase que j’entends régulièrement ! Il est très important d’adapter la ration de votre cheval à différents critères : sa race, sa taille, son lieu de vie, son activité physique. Par exemple, dans mon club, mes poneys ne sont pas complémentés. Et oui, j’habite en Normandie, mes poneys mangent de l’herbe bien verte de mars à fin novembre et ont du foin de qualité pendant l’hiver ! Malgré tout, ils travaillent au club entre 6 et 8 heures par semaine. Donc posez-vous la question : Si vous faites du loisir, est-il nécessaire que votre cheval soit alimenté comme un cheval de compétition ?

cheval de course au galop avec jockey
Si vous faites du loisir, est-il nécessaire que votre cheval soit alimenté comme un cheval de compétition ?

Votre cheval est chaud en promenade car il a peur

Votre cheval peut aussi avoir peur des éléments extérieurs. Il n’est à pas l’aise lors de la sortie. Il aimerait s’arrêter ou faire demi-tour … Mais son cavalier lui demande de continuer la promenade, ce qui le met dans un état de quasi-transe. Il n’a qu’une envie c’est de fuir, car rappelez-vous que le cheval est une proie. Et que dans tout cheval domestique, il y a un cheval sauvage qui sommeille. Votre cheval n’a pas de grandes griffes, il n’a pas de grosses dents aiguisées …Le seul moyen de sauver sa peau, c’est donc de prendre ses jambes à son cou, et de courir le plus rapidement possible. (Ce qu’il fait par ailleurs très bien 😉

Le cavalier va donc devoir désensibiliser son cheval aux éléments extérieurs et créer avec lui une relation de confiance pour l’apaiser. Nous allons y revenir un peu plus loin.

Toujours le même circuit de promenade avec votre cheval

Egalement, posez-vous la question de votre circuit de promenade. Si vous avez l’habitude de toujours faire le même parcours et que vous galopez invariablement dans les mêmes chemins, il est évident que votre cheval tout joyeux de sortir va chauffer et s’énerver en s’approchant « du chemin de galop ». Je me souviens, lorsque j’étais ados et que j’empruntais quelque fois le cheval de mon père, je savais exactement dans quel chemin il avait l’habitude de galoper ! 200 mètres avant le cheval se mettait déjà à trépigner. Il suait. Respirait rapidement. Se mettait à marcher de travers. Je n’avais qu’à ouvrir les doigts de quelques millimètres pour partir à fond les ballons !

Chevaux en promenade sur la plage
Chevaux en promenade sur la plage

Essayez donc de varier la routine ! Un chemin de galop doit aussi pouvoir se faire au pas et inversement ! Changez également de circuit et en route vers l’inconnu !

Les joies du temps froid et sec

On n’y pense pas forcément, mais le temps influe aussi sur le comportement de votre cheval ou de votre poney. Très souvent les chevaux sont très réactifs lorsqu’il fait un petit froid sec ! Courir est une façon de se réchauffer !

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Spectacle équestre : pourquoi pas vous ?

Et si votre cheval chauffait à cause de vous ?

Lorsque vous travaillez votre cheval dans le manège, tout se passe très bien. Mais lorsque vous partez en promenade, il est nerveux …Et si ça venait de vous ?

Les chevaux ressentent les émotions du cavalier. Peut-être que les sorties en extérieurs vous font peur ? Vous n’avez pas la sécurité des lices de la carrière et vous avez peur de se faire embarquer au galop ? Il est possible que votre cheval ressente votre stress …Et que cela le stress aussi. Et son stress l’amène à sursauter au premier papillon venu …Ce qui n’est pas sans augmenter votre stress !

Pendant 12 ans, j’avais une ponette shetland au poney-club, qui s’appelait Fanny. Elle était vraiment top avec les enfants. Par contre elle était super émotive ! Si je lui mettais un cavalier plutôt décontracté, tout se passait hyper bien. Par contre, si son petit cavalier avait peur et était stressé, la ponette se métamorphosait. Elle suait à grosses gouttes et sursautait au moindre bruit !

Comment gérer la situation en amont ?

Offrir au cheval un mode de vie et un travail raisonné

Nous en avons parlé précédemment, la race de votre cheval, son âge, son activité physique, son alimentation …Tous ces critères sont à prendre en compte pour avoir un cheval serein et confiant en promenade, et dans son travail en général.

Je vous invite donc à vous asseoir à votre bureau et à réfléchir au planning de travail de votre cheval. Egalement pour calculer sa ration idéale, je vous conseille cet outil des haras nationaux sur Equipedia : https://equipedia.ifce.fr/elevage-et-entretien/alimentation/nutrition-et-ration/elaborer-une-ration-alimentaire.html

Détendre votre cheval avant la promenade

Si vous savez que votre cheval n’est pas sorti en promenade depuis un moment, au lieu de partir directement en extérieur, je vous propose de le détendre en manège ou en carrière. Par exemple, vous pouvez le détendre à la longe, sur une séance de 15 à 20 minutes. Ou bien de faire une détente sur le plat. L’idée est que votre cheval « crache son feu » alors que vous êtes tous les deux dans un endroit sécurisé avant de se retrouver dehors.

Sortir à plusieurs

Si vous ou votre cheval êtes naturellement anxieux en extérieur, il serait profitable de sortir avec un autre cavalier. Demandez à un copain ou une copine de cheval de vous accompagner !

Pour ma part, quand je sors des jeunes chevaux pour la première fois, j’emmène toujours mon chien. C’est un border collie. Je lui demande de rester derrière mais quand un élément extérieur fait chauffer mon cheval (par exemple un troupeau de veaux qui arrive au galop) je demande à Pilpoil de passer en tête. Très souvent cela rassure mon jeune cheval qui devient alors plus facilement gérable.

Changer l’embouchure de votre cheval ?

cheval nerveux avec une embouchure dure
Notre cheval ne sera pas moins chaud, il aura juste mal à la bouche, en plus

C’est souvent la première idée qui nous vient. Mon cheval est difficile à tenir, j’ai peur qu’il m’embarque alors je lui mets un pelham avec une gourmette bien serrée. C’est à mon avis une mauvaise solution. Pourquoi ? Parce qu’on rentre dans une spirale infernale. Si on ne va pas jusqu’à la cause des difficultés avec notre cheval, on ne fait qu’augmenter le problème. Notre cheval ne sera pas moins chaud, il aura juste mal à la bouche, en plus. Donc si votre cheval, lorsqu’il chauffe cherche à tout prix à mettre du poids sur le mors et à vous embarquer, c’est que vous avez du travail à faire en manège. Travailler sur des exercices d’équilibre en dressage pour apprendre à votre cheval à devenir léger en main.

Comment réagir face à un cheval qui chauffe ?

Vous êtes déjà sur le chemin de la promenade et vous sentez votre cheval qui se tend, se tend, se tend…Vous avez la sensation qu’il va exploser d’un moment à l’autre …Et vous n’avez qu’une envie, mettre pied à terre. Mais ce n’est pas une bonne idée ! Vous avez beau avoir le cheval le plus respectueux du monde, quand la situation devient difficilement gérable à cheval, elle l’est souvent encore moins à pied. Alors que faire ?

Essayez de vous détendre

C’est facile à dire et pas facile à faire ! Pourtant, en vous détendant, vous allez envoyer un message apaisant à votre cheval. La pire des choses serait de remettre du stress au stress. Donc détendez votre bassin, essayez d’avoir une assise profonde dans votre selle. Et surtout, étirez votre respiration. Chaque inspiration et chaque expiration deviennent plus longues. Descendez vos épaules …et souriez ! Je vous assure, cela fait un bien fou et votre cheval va devenir plus gérable.

Essayez d’offrir à votre cheval l’attitude que vous aimeriez qu’il ait avec vous.

Détendre ses rênes quand notre cheval chauffe

C’est assez contre-intuitif. Lorsque notre cheval chauffe, en promenade ou dans le manège, notre première envie est de raccourcir nos rênes et de crisper nos doigts ou de tirer. Alors pourquoi est-ce que ce n’est pas une bonne idée ? Et bien déjà, dans le sens de ce que nous avons dit plus haut, en remontant sur nos rênes et en tirant, on ne va pas du tout aller dans la décontraction. Mais surtout en crispant nos doigts sur les rênes, on va offrir un point d’appui à notre cheval. Il va s’appuyer sur le mors, mettre tout son poids sur l’avant-main … Et nous prendre la main. C’est ainsi que l’on se fait embarquer. Rappelez-vous que le cheval ne peut pas tirer seul. Pour tirer, il faut être deux !

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Parcours en terrain varié [Vidéo drone]

Quand j’étais ados, mon moniteur disait toujours « tout ce que tu as envie de faire avec tes mains, fais-le avec tes jambes ! » C’est aussi vrai dans cette situation. Détendre nos rênes et encadrer notre cheval dans un couloir de jambes est très efficace lorsque notre cheval chauffe. Cela le canalise dans les aides du cavalier et cela l’oblige à avancer droit.

Faire confiance à son cheval et le laisser avancer

ombre d'un cheval en promenade au galop
Il a envie d’avancer … Alors, avancez !

On pense souvent que le cheval va essayer à tout prix de nous embarquer. Alors qu’il chauffe peut être seulement parce qu’il est super content d’aller se promener. Et comme vous avez travaillé des bonnes bases de respect dans votre relation, à pied comme monté, il n’y a aucune raison qu’il chauffe « contre vous ». Faites-lui alors confiance. Il a envie d’avancer, alors avancez. Bien sûr, il est important de garder le contrôle. Je vous conseille donc de le mettre dans le trot, qui est souvent plus gérable que le galop. Cadencez-le bien avec votre rythme de trot enlevé et laissez-le trotter ainsi plusieurs kilomètres !

Que faire quand vous perdez le contrôle de votre cheval ?

Mettre son cheval en cercle

La situation se complique et vous perdez le contrôle de votre cheval. Il va falloir à tout prix réussir à le récupérer au risque d’aller droit vers l’accident. Si l’endroit le permet, par exemple si vous êtes en promenade sur la plage, placez votre cheval sur un grand cercle, avec une forte incurvation. Le déséquilibre du cercle va amener votre cheval à ralentir et à ramener son attention sur vous. Profitez-en pour le ralentir sur votre rêne extérieure, ce qui va avoir pour effet de basculer son poids vers l’arrière-main, et de « l’asseoir » l’obligeant ainsi à ralentir. Voir même de faire un demi-arrêt si vous sentez qu’il essaye de vous prendre la main.

Utiliser le dénivelé

Une bonne astuce, pas très sympa certes, consiste à utiliser le dénivelé. Tout proche du club, nous avons un chemin de promenade avec une grosse montée que nous adorons faire au galop. Il m’est arrivé plusieurs d’avoir des chevaux un peu chauds en bas car pressés de monter au galop. Dans ce cas, je les fais monter au pas et je demande au cavalier de ne pas se mettre en équilibre. Au contraire, de bien s’asseoir dans la selle, voire même des fois, de mettre les épaules en arrière. Je vous l’ai dit, ce n’est pas très sympa mais assez efficace.

Occupez-lui l’esprit

Maintenant que vous avez plus ou moins récupéré votre cheval, une bonne astuce va être de lui occuper l’esprit. Vous pouvez par exemple, l’emmener sur un chemin qu’il ne connait pas. Toute son attention va alors se reporter sur vous face à la nouveauté. Vous pouvez également lui proposer des petits exercices de dressage dont il a l’habitude : huit de chiffre avec changement de pli, épaule-en-dedans, slalom… Mais par contre gardez du mouvement dans les exercices. Travailler des transitions entre allures par exemple ne serait pas très opportun car cela a tendance à faire chauffer les chevaux près du sang.

Si vous êtes en groupe, prenez la tête et même éloignez-vous des autres en vous plaçant 50 mètres devant tout le monde. Là encore, vous devriez retrouver l’attention de votre cheval. J’ai un poney qui s’appelle Quimero, qui est un peu le tire-au-flanc du club. (voir l’article Quimero et son gros … mot) Un bon poney pépère qui fait toujours le minimum syndical. Et bien figurez-vous que lorsque nous l’emmenons faire la traversée de la baie du Mt St Michel, il se transforme en pur-sang !! Nous le mettons systématiquement 50 mètres devant tout le monde pour qu’il se calme.

Ce qu’il faut retenir

Quand notre cheval chauffe en promenade,

  1. On vérifie que son activité physique est appropriée, par un planning de travail adapté à son âge, sa race et ses conditions de vie
  2. On adapte sa ration pour qu’elle ne soit pas trop énergisante
  3. On le sort régulièrement en extérieur sur des chemins différents pour le désensibiliser, seul ou en groupe
  4. On se détend en offrant au cheval l’attitude que l‘on aimerait qu’il ait, calme, détendue. Avec une assise profonde dans la selle, les doigts semi-ouverts sur les rênes, les épaules descendues, un couloir de jambe et une respiration lente et étirée
  5. On lui permet d’avancer par des longues séquences de trot maîtrisées
  6. S’il tente de nous prendre la main, on l’empêche de s’appuyer sur le mors en le mettant en cercle et en le ralentissant sur la rêne extérieure, voir en faisant un demi-arrêt
  7. On lui occupe l’esprit en lui demandant des petits exercices, en allant sur des chemins qu’il ne connaît pas ou en lui faisant prendre la tête du groupe de cavaliers

Si cet article vous a été utile, pensez à le partager avec vos copains et vos copines de cheval.

Et dites-moi dans les commentaires s’il vous arrive à vous aussi d’avoir votre cheval qui chauffe en promenade. Comment gérez-vous la situation ?

comment réagir face à un cheval chaud en extérieur ? A dada mon dadou https://adadamondadou.com
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages
  •  
  •  
  • 9