Cette année, j’ai décidé d’emmener plusieurs de mes équipes de voltige au Championnats de France à Lamotte Beuvron. L’année dernière, j’y étais allée en “éclaireur” avec seulement un pas de deux et un cheval.

Mais cette année, j’étais super motivée. Mes élèves ont super bien bossé toute l’année, alors j’ai mis ma tenue de para-militaire, je me suis fais des traces noires sur les joues avec du charbon…Et j’étais prête à ramper dans la poussière sous des lignes de fils barbelés, à lire et relire le règlement du Generali Open de France avant de me coucher le soir et à rester des heures durant au garde-à-vous devant le site informatique de la Fédération Française d’Equitation en hurlant à tue tête “chef oui chef”!

Car il faut que je vous dise que s’inscrire et participer au championnats de France, c’est une épreuve, un parcours du combattant. Patience, détermination, courage et abnégation de soi ! Tout un programme !

Championnat de France : épreuve n°1

Championnats de France

Chloé sur l’épreuve des imposés

Les qualifications

La première des épreuves pour pouvoir s’inscrire aux championnats de France, c’est les qualifications. Alors, oui je sais, vous allez me dire que c’est facile en voltige ! Nul de besoin d’escalader les marches du podium, de crier victoire quand votre adversaire fait 4 points ! Car pour s’engager, 4 participations suffisent.

Fastoche ?

Bon, c’est vrai que ça, ça peut paraitre facile, de prime abord. Mais c’est sans compter sur les plannings de ministre des petits bambins de 7 ans, sur les week-ends prévus à l’avance par les parents, sur les repas de famille et autres communions en tout genre, sur les blessures, les entorses, les crises d’appendicites…et le pire du pire, sans compter sur l’épidémie de rhino-pneumonie qui nous a annulé un concours !

Parce que qu’arriver à se qualifier sur quatre dates avec tous ces paramètres, quand on sait que les concours de voltige ne courent pas les rues tous les dimanches, c’est déjà un exploit …et pour moi, déjà trois voltigeurs en moins !

Championnats de France : épreuve n°2

Le sacro-saint règlement

Championnats de France

Programme libre en pas de deux sur Quantuveu

La deuxième épreuve, et je l’ai appris à mes dépends, c’est que le règlement qui vaut pour toute l’année en voltige n’est pas le même que celui de l’Open de France ! Quoi, comment ça vous ne lisez pas tous les soirs les longues pages de règlement avec autant de délectation que si vous lisiez les Noces à Djémila d’Albert Camus !

Alors il faut que je vous raconte. Toute l’année, les voltigeurs ont le droit à deux participations par épreuve. Comme j’avais déjà un voltigeur en moins passé la première épreuve (celle des qualifications), j’ai donc sans réfléchir engagé une voltigeuse deux fois pour remplacer celui manquant en pas de deux.

Erreur administrative

Mais malheureusement cela n’est pas possible…et je m’en suis rendu compte un peu tard. Alors là, à une semaine de la compétition, je me suis “Non, ce n’est pas possible !” Mettez vous à ma place ! Allez annoncer à une de votre super voltigeuse qu’après avoir travaillé dur pendant un an, après avoir prévu son voyage à Lamotte Beuvron, après avoir réservé son hôtel, finalement elle ne pouvait pas participer pour des raisons administratives !

Alors j’ai remué ciel et terre, car j’avais une cavalière de club 2 présente sur Lamotte qui pouvait remplacer la voltigeuse engagée deux fois. J’ai passé des coups de fils partout, même jusqu’au responsable du site de Lamotte Beuvron, rien à faire. Car voyez vous, la réunion des chefs d’équipes pour déterminer les horaires de passages, les chevaux, les numéros de dossards…se fait de 18h30 à 20h30 la veille de la compétition …mais changer le nom d’un participant pour un autre, alors ça pas question !! C’est impossible informatiquement ! La bonne blague…Et une voltigeuse de moins !

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  [Vidéo] La mise en confiance : exercices

Championnats de France : épreuve n°3

A la recherche de boxes

La troisième épreuve, et je vois que vous commencez à suer un petit peu dans notre marathon administratif….c’est de trouver des boxes . L’ouverture pour la réservation des 4500 boxes se fait en avril …le moment où nous ne sommes pas encore sûr de notre qualification…et tout est réservé en 3 jours ! J’ai donc pris mon courage à deux mains, mon petit téléphone et passé des heures pour essayer de sous louer deux pauvres petits boxes sous bâche plastique sur le site…Rien à faire. Je suis donc allée comme l’année dernière dans une petite ferme à 20 minutes du site. Cela dit, mes dadous étaient supers contents car ils pouvaient profiter de la fraicheur d’une grange la journée et se dégourdir les pattes dans un petit paddock la nuit.

J’veux du soleil !

Championnats de France Libre pas de deux

Adèle et Julie sur le thème de Pirates des Caraïbes

Ah oui, parce qu’il faut que je vous dise aussi que pour la petite normande que je suis (qui se cache à l’ombre des pommiers dès que le thermomètre approche des 25 degré), à Lamotte, il fait chaud. Très chaud. Les chevaux sont assaillis de taons énormes, de mouches et de moustiques en tous genres ! D’ailleurs, l’année dernière, j’ai même fait une réaction allergique aux piqures de moustiques ! Et quand on rentrant chez moi je suis allée à la pharmacie, la dame m’a demandé de quel pays je venais ! C’est pour dire, Lamotte Beuvron, univers hostile pour les peaux de rousses !

Championnats de France : épreuve n°4

Allez, on passe à la quatrième épreuve, celle des engagements ! Car ça aurait été trop beau de pouvoir engager mes équipes si facilement ! En engageant ma super équipe de club3 ( je dis super équipe car ils ont été sur le podium toute la saison et ont terminé deuxième de Normandie ) et bien je me suis rendu compte qu’il n’y avait à Lamotte que la catégorie club 3 poussins de représentée … J’avais donc deux voltigeuses trop âgées pour participer ….

Et c’est là qu’on voit le courage de mes petits bouts de choux, car plutôt que de laisser deux de leurs camardes sur le carreaux, toute l’équipe à décidé à l’unanimité de passer en catégorie club 2 minimes. Il y a donc fallu, à deux semaines des championnats, refaire un nouveau programme libre et surtout s’entraîner sur les imposés club 2 qui sont beaucoup plus difficiles que les club 3. Autant vous dire que les petites de 6 ans ont été super courageuses !

Et une fois là-bas ?

Des supers chevaux

Et bien, une fois sur site. Tout s’est très bien passé. Les chevaux, Qoyotte et Quantuveu ont été exemplaires. Qoyotte a fait comme s’il était à la maison, peace man ! Quantuveu lui a participé sans bonnet anti-bruit et s’est très bien comporté.

Quand le sort d’acharne

Pour continuer sur la série des difficultés, le jury a tiré au sort “main droite” pour les imposés, ce qui n’arrange généralement ni les voltigeurs ni les chevaux mais cela s’est tout de même bien passé !

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Maréchalerie: évaluer l'usure d'une ferrure

Championnats de France Adèle libre descenteFinalement, tout était tellement bien qu’on a décidé de traverser le parc fédéral en Samu, pour voir même les dessous de l’organisation ! Ouais non, c’est là que ça devient un peu moins drôle. A la dernière seconde du programme libre, le troisième et dernier jour, une de mes voltigeuses s’est blessée. Elle faisait sa sortie en roue sur la croupe de Quantuveu quand la cloche a sonné pour signifier que les deux minutes règlementaires étaient écoulées. Du coup, ma petite voltigeuse s’est tendue, et a malheureusement réceptionné en extension sur ses jambes, au lieu d’amortir le choc en flexion. Du coup, le genou a tourné ! Elle s’en est sortie ave une belle entorse !

Un grand merci

Cela dit, je tiens à remercier toute l’équipe organisatrice, notamment la présidente du jury Frédérique Pitrou qui ont été bienveillants et nous ont bien épaulés dans ce moment difficile. Utilisant l’humour pour détendre la voltigeuse en attendant le Samu.

Et je tiens à remercier aussi tous les parents qui étaient présents et qui nous ont soutenus !

Car, malgré le ton un peu sarcastique que j’utilise depuis le début, j’adore aller aux championnats de France ! Car malgré toutes les embuches administratives, c’est avant un beau moment de partage et d’entraide. Les équipes de parents sont là pour toute la logistique, aussi bien des voltigeurs que des chevaux.

Les voltigeurs gardent le sourire malgré le stress de la compétition, la chaleur et l’énormité du site. Chacun en ressort grandi et encore plus soudé à son équipe. Tous ont apprécié le courage des chevaux de galoper dans une chaleur étouffante, après des voyages en camion assez inconfortables. Et pour tout cela, Merci !

championnats de France libre club 2 charlotte célia

Charlotte et Célia sur le thème du Roi Lion

Et j’en profite pour faire un gros bisous à ma petite Charlotte, ma fille, qui a ainsi participé à ses premiers championnats de France à l’âge de 6 ans et demi, avec une décontraction et un sourire à toute épreuve ! Merci !

Et le podium, alors ?

Vous vous dites peut être que je ne vais pas m’en sortir comme ça, que j’ai oublié de vous dire sur quelle place du podium nous avons fini ! Et bien, c’est avec plaisir que je vous annonce que mon équipe club 3, changé pour le coup en équipe club 2  a terminée huitième et dernière de sa catégorie. Mais avec un programme libre super. Nous savions que cela allait être dur de changer de catégorie et surtout au niveau des imposés. Je ne me faisais pas d’illusion sur notre classement en arrivant. Mais j’avoue que j’avais un peur de la réaction des filles car elles avaient été sur le podium toute la saison …et bien elles sont ressortis supers contentes d’elles et avec des notes très proches des autres concurrents.

Mon équipe pas de deux a elle terminé 21 ième sur 22 mais elle aussi avec des notes très honorables sur le programme libre. Elles ont même été 19 ième le dernier jour. Pour les imposés, nous savions que cela n’étais pas notre fort …

Donc bravo à toutes les voltigeuses, au staff des parents, ainsi qu’à mes Dadous, à Andréa, cavalière qui est venue nous donner un coup de main et à mon père de nous avoir prêté son beau camion de course !

Allez, l’année prochaine, on vous ramène une médaille !

Et vous, êtes-vous déjà allé à Lamotte ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •