Après deux semaines d’arrêt pour cause de petite maladie d’hiver, j’étais à nouveau en forme cette semaine pour travailler Emeraude. Voici le compte-rendu de mes deux séances de travail.

Une petite promenade

Pour reprendre en douceur et en se faisant plaisir, nous sommes d’abord parties en extérieur, pour une petite promenade “cool”. Je mets cool entre guillemets car comme en équitation un problème en chasse toujours un autre, je rencontre un nouveau problème.

Vous vous souvenez, il y a quelques semaines de cela je ne savais pas du tout comment m’y prendre pour mettre Émeraude au galop, qui je vous le rappelle est une trotteuse. J’avais essayé plusieurs techniques et c’était un échec à chaque fois. Puis bon gré, mal gré, le galop est arrivé. ( cf. Mon défi semaine 3 Au galop Emeraude !) D’abord décousu et dans la précipitation. Puis, de plus en plus dans l’équilibre et dans la fluidité. Mais entendez-moi bien, ça reste un galop de jeune trotteur ..

Mon nouveau problème est le suivant : Émeraude adoooore le galop. Comme elle est intelligente, elle a repéré les chemins où j’avais l’habitude de galoper et 50 mètres avant elle bouillonne. Sauf que chez Émeraude, bouillonner ça veut dire balancer coups-de-cul sur coups-de-cul ! Génial !

Une fois au galop, tout va bien, elle est contente ! Mais alors après le galop!! … je mets un temps fou avant d’arriver à avoir une jument calme au pas. Elle ne veut qu’une chose re-galoper !

Bon, vous allez me dire, mon problème n’en est pas vraiment un. J’ai une jument qui aime travailler, qui adore galoper. Et c’est vrai, c’est positif. Et je pense que le problème se règlera de lui-même cet été.

En effet, je propose tout l’été des randos à la semaine pour les ados et j’ai prévu de prendre Émeraude comme cheval de tête. Par expérience, je sais que les jeunes chevaux sont fougueux le premier jour, peut-être aussi le deuxième jour mais ensuite ils tempèrent un peu car ils savent que les journées sont longues. Ils apprennent à gérer leur effort !

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  [Exercice] Comment faire de bonnes transitions ?

Découverte de l’obstacle

La chose dont je suis le plus contente cette semaine c’est Emeraude a découvert l’obstacle à la longe ! Vous vous souvenez, il y a quelques temps je lui avais fait découvrir des exercices montés de barres au sol. Et bien cette semaine, elle a découvert les croisillons.

L’autre bonne nouvelle, c’est que j’arrive de plus en plus à confier Émeraude. Au départ, il n’y avait que moi qui pouvais l’attraper et l’approcher. Maintenant, je peux envoyer des élèves aller la chercher et la brosser. Il n’y a plus de souci. Je la confie même à un de mes élèves qui prend des cours de longe. Il l’avait déjà longé une fois la semaine dernière. Et là, c’est lui qui lui a fait découvrir l’obstacle à a longe.

Pourquoi le faire à la longe ?

J’ai préféré faire cette découverte à la longe pour quatre raisons :

1/ Je suis grande, la jument est petite. Je ne savais pas comment elle allait réagir sur l’obstacle et je ne voulais pas la déséquilibrer par un faux mouvement de ma part, par exemple si elle sautait fort.

2/ La jument est jeune et je pense qu’il est préférable qu’elle découvre un exercice par elle-même et qu’elle apprenne à gérer son propre corps avant de lui donner le poids du cavalier à gérer en plus.

3/ Comme je vous le disais plus haut, j’ai été malade pendant deux semaines et j’ai perdu 3 kg en 10 jours ! Je ne me sentais tout simplement pas assez en forme pour sauter.

4/ Mon élève souhaite apprendre la longe pour travailler ses propres chevaux et je trouvais que cela pouvait être intéressant pour lui de voir les différentes étapes pour amener un cheval à découvrir les obstacles.

Etape N°1 : L’échauffement

Bien sûr, vous l’aviez deviné, la première étape est un bon échauffement. Samuel a donc longé la jument au pas, au trot puis au galop, aux deux mains. Il s’est applique à faire l’exercice de la spirale , au pas et au trot, dans le but de pouvoir ensuite gérer facilement la trajectoire de la jument sur l’obstacle.

Etape N°2: Barre au sol

La faire passer sur une barre au sol. Pour cela, j’ai mis une barre au sol à l’extérieur du cercle. Lorsqu’ Émeraude était prête, Samuel n’avait plus qu’à déplacer son cercle pour que la jument enjambe la barre au sol. (Oui je sais j’avais mis une bleue, pas sympa !) Émeraude était regardante au début, puis au fur et à mesure, enjambait la barre nickel.

emeraude-barre

Emeraude passe la barre au sol

Etape N°3 : Grossir le dispositif

Une fois Émeraude habituée à passer la première au sol, j’ai ajouté une deuxième barre et mis des cubes de chaque côté. Là encore, la jument était super !

emeraude-longe-barre-au-sol

Grossir le dispositf : 2 barres, 2 cubes

Etape 4 : Le croisillon

Là ça a été moins facile. Émeraude s’est bloquée devant. Le stress est très vite monté. J’ai donc décidé de changer de “tactique”. J’ai repris la jument car je sais qu’elle a confiance en moi. Je l’ai fait trotter derrière moi, en main dans tout le manège. Je suis ensuite allée sur le croisillon que j’ai sauté devant elle. En me voyant passer, Émeraude n’a pas hésité, elle est passée aussi. J’ai répété cette action deux ou trois fois.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 10 trucs à savoir pour votre première séance de longe

Ensuite, j’ai repris le travail à la longe, elle a bien passé le croisillon au trot. Puis Samuel l’a reprise et lui a fait passer le croisillon aux deux mains.

emeraude-longe-obstacle

Emeraude saute le croisillion

Ce qu’il faut retenir :

    1. De bien échauffer la jument et de bien consolider les acquis avant d’ajouter de la nouveauté
    2. De monter le dispositif très progressivement et ce, aux deux mains. Rappelez-vous que pour un cheval, l’obstacle n’est pas le même s’il est abordé dans l’autre sens
    3. Quand une méthode échoue, changer de méthode et revenir à l’autre ensuite

 

Voilà, j’espère que vous apprécierez cet exercice. J’ai reçu de nombreux témoignages d’entre vous pour me communiquer votre enthousiasme.  Merci beaucoup !

Alors et vous, où en êtes-vous avec votre cheval ?

Pensez à partager cet article, il pourrait aider l’un de vos amis !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    15
    Partages
  • 15
  •  
  •