Après deux semaines de vacances, j’ai donc repris le travail d’Emeraude cette semaine, avec notamment une reprise type”dressage”. Je vous rappelle que je travaille ma jument Emeraude depuis déjà quelques semaines. L’objectif est de vous présenter pendant 52 semaines l’évolution de travail d’une jeune jument. Si vous n’avez pas vu ma dernière séance, cliquez sur ce lien : Mon défi semaine 4, Emeraude passe son galop 1.

3 Séances/semaine

Comme chaque semaine, j’ai travaillé Emeraude à trois reprises. Sur des séances de 35 à 40 minutes.

  • une séance montée de “remise en route” après deux semaines de pause
  • un exercice à la longe
  • une séance montée avec comme objectif REGULARITE, CALME et PRECISION dans la direction.

 

Bilan de la première séance

Confiante et inconsciente, j’ai commencé cette séance par une erreur ! Et oui, personne n’est parfait. Je suis remontée directement sur la jument, seule dans le manège … Et bien j’ai fait deux jolis cabrés. Aussitôt que je suis montée dessus, elle a cabré une première fois, pas très haut puis dès qu’elle a retouchée le sol, elle a à nouveau cabré mais cette fois, haut, trop haut, à la limite de la perte d’équilibre… Je crois qu’on a toutes les deux eût peur. Du coup, elle est ensuite restée immobile. Je l’ai caressé et rassuré et ensuite…on a fait une super séance !

Donc à noter, il aurait été préférable de commencer ma séance par quelques exercices à la longe …

Séance à la longe

Le lendemain, j’ai donc longé Emeraude. Comme d’habitude, elle était vraiment top à la longe. Après un échauffement aux deux mains, j’ai ensuite mis un gogue. Cela a été plutôt positif. Elle a travaillé dans la décontraction au pas et au trot, avec une encolure basse et un bon engagement des postérieurs.

Emeraude est vraiment super quand elle est au travail car pendant toute la séance, Sannya, sa copine de pré n’arrêtait pas de l’appeler. Mais Emeraude est restée concentrée sur la séance et elle n’a hennit qu’en sortant du manège.

Zoom sur la troisième séance : reprise type”dressage”

Comme je vous le disais plus haut, mes objectifs pour cette séance étaient :

  • La régularité
  • Le calme
  • La précision dans la direction

Après avoir échauffé, j’ai donc mis en place, une petite reprise facile type “dressage”.

J’ai mis en place la reprise suivante :

reprise-emeraude

Je vous donne ci-dessous le déroulement de la reprise, avec à chaque phase les points clés sur lesquels je me suis focalisée pendant ma séance. Cela vous aidera si vous souhaiter refaire cet exercice avec votre cheval.

Au pas sur la piste, doubler de A vers C. En faisant attention à ne pas couper avant A.

En X arrêt. Arrêt avec le moins possible de main, et le plus possible avec le poids du corps. Immobilité pendant trois secondes.

Puis rupture au pas, en C piste à main gauche. Aller bien jusqu’en C et chercher le coin avant H, avec un pli interne et un bon engagement des postérieurs.

En E, volte. Chercher un pli interne sur la volte. Bien aller jusqu’en X. Garder un bon engagement des postérieurs sur la volte. Puis chercher le coin en K.

En A, arrêt. Anticipation de la transition. En un point précis. Immobilité 3 secondes.

Changement de main, diagonale P-S. Précision, respect des lettres de manège. Essayer d’avoir un pas un peu plus soutenu dans la diagonale. Chercher le coin avec pli interne en H.

Doubler de C vers X. En X, arrêt.

Bilan

C’est une reprise très simple. Mais comme je l’ai lu récemment dans le livre “ 101 exercices de saut d’obstacles”: “Il faut garder à l’esprit que même les exercices les plus faciles peuvent être difficiles à réaliser parfaitement”  (Voir [livre] 101 exercices de saut d’obstacles).

J’ai donc déroulé ces exercices plusieurs fois aux deux mains, au pas. Puis je les ai faits au trot, aux deux mains également.

L’avantage de cette reprise est que les figures sont simples et espacées les unes des autres. On a donc le temps de préparer son cheval et de soigner ses tracés.

Les points positifs pour Emeraude :

  1. La jument était décontractée et à très vite assimilé la reprise
  2. Son engagement des postérieurs était bon tout du long.
  3. Elle a énormément gagné en équilibre et je n’ai plus l’impression qu’elle a dû mal à me porter
  4. Le pli interne vient assez facilement. La jument ne se bât pas contre la main, au contraire elle met sur le mors un contact doux.

La semaine prochaine :

Voici mes objectifs de séances pour la semaine prochaine :

  1. Une séance à la longe en faisant varier le diamètre des cercles pour travailler son équilibre
  2. Une séance montée en manège pour revenir sur la reprise de cette semaine
  3. Si le temps le permet, une séance en terrain varié. Sinon, une séance en trotting.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le

Peut-être que le zoom sur l’exercice de cette semaine pourrait aider un ou une amie avec son cheval !

Si vous testez cet exercice avec votre cheval, faites-moi vos retours dans les commentaires ! Cela me fait toujours plaisir de vous lire !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    14
    Partages
  • 14
  •  
  •