La mise en confiance

Salut les cavaliers !

Alors aujourd’hui, on se retrouve pour une petite vidéo sur la mise en confiance. Allez, c’est parti !

Bonjour à tous, je suis Aurélie du blog A dada mon Dadou ! Comme promis sur ma précédente vidéo, le lien, je vous réponds à vos questions.

Alors pour commencer je vais répondre à une question de Sarah, qui nous dit qu’elle va bientôt être l’heureuse propriétaire d’un poney, et elle voudrais des conseils pour se mettre en confiance.

Pour répondre à la question de Sarah, je vous propose une séance de mise en selle un petite peu spéciale. Car elle va se passer avec mon cheval de voltige … oui de voltige, vous m’avez bien entendu ! Je vois déjà Sarah qui me regarde et qui fait des gros yeux en me disant : “Mais attends Aurélie, moi je ne vais pas du tout avoir un poney de voltige !”. Je sais très bien. Simplement on va parler de ma mise en confiance sur 2 critères : D’abord sur la fiabilité de votre cheval et puis sur vous, votre mise ne confiance en tant que cavalier.

La fiabilité de votre cheval

Si votre cheval n’est pas fiable à la longe, je vous conseille vraiment de travailler cela avant de monter dessus. Si vous voulez progresser à la longe, je vous invite à télécharger, vous verrez le lien juste en dessous de la vidéo, où je vous invite à télécharger gratuitement mon guide de 10 exercices à travailler à pied pour être complice avec votre cheval. Vraiment, une fois que vous aurez fait ces 10 exercices, les choses vous paraîtront plus faciles : Vous aurez un cheval à l’écoute, vous aurez confiance en lui et vous pourrez faire des choses supers !

Pour avoir un cheval fiable à la longe et avoir confiance en lui : Déjà votre cheval doit pouvoir être au pas sur le cercle, tranquillement. Il respecte bien, votre chambrière, il garde sa longe plus ou moins tendue. Pour la transition au trot, une simple action de la voix, accompagnée avec la main gauche et légèrement avec la chambrière et le cheval part au trot. Pareil pour la transition galop. Là le cheval est au galop, il est calme sur son cercle. Tranquille, il obéit bien aux aides du longeur. Puis hop, on lui demande de repasser au trot, le cheval repasse immédiatement au trot, voilà maintenant on lui demande de repasser au pas.Et de s’arrêter. Voilà donc on voit que le cheval répond aux aides du cavalier, du longeur, donc il n’y a pas de souci.

Une petite précision

Juste une petite précision avant de commencer, on est d’accord, vous ne faites pas cet exercice à la maison si votre cheval ne réponds pas bien aux aides à la longe. On est d’accord, hein? Pas de blague !

Petit échauffement

Donc c’est parti pour un petite échauffement. Alors c’est vrai que cela peut vous paraître étrange parce que les cavaliers n’ont pas l’habitude de s’échauffer avant de monter à cheval, par contre les voltigeurs, oui. Je pense que c’est un tort. Je pense que les cavaliers, tout comme les voltigeurs devraient d’échauffer avant de monter à cheval. C’est vrai que c’est assez étrange car on  échauffe le cheval mais on ne prend pas le temps d’échauffer le cavalier. Alors que si vous vous échauffer avant votre séance, quand vous arriverez à cheval, vos muscles seront au top et vous serez tout de suite prêt à être bien, à avoir du liant avec votre cheval.

Donc je vous invite à tester ça. Donc un petit échauffement rapide suffit. Vous courez un petit pue, un peu de talons-fesses, pas chassé, quelques exercices d’étirement et le tour est joué. Votre cheval vous en remerciera.

Mise à cheval

Alors ça y est; là on rentre dans le vif du sujet. Donc vous êtes sur votre cheval. Vous êtes au pas. Et la première des choses c’est que vous allez essayer de vous décontracter et de suivre le mouvement de votre cheval avec votre bassin, de vraiment essayer de vous imaginer que vous faites corps avec votre cheval. Et quand il avance, vous essayez de prendre conscience de ses mouvements, d’essayer de faire corps avec lui.

Vous pouvez le faire là comme je le fais sur la vidéo, fermer les yeux, lâcher les mains. Voilà, vous êtes tranquilles et détendus. Alors il y a une chose que j’aime bien dire à mes cavaliers pour qu’ils se détendent : Imaginez que vous êtes une baleine au fond de l’océan. Le but de l’exercice, c’est vraiment de vous remplir de calme et de sérénité, de confiance avec votre cheval.

Ensuite toujours dans cet état d’esprit de faire confiance à votre cheval vous allez pouvoir lâcher les mains et continuer à prendre conscience du mouvement de votre cheval. Vous n’avez pas besoin de vous tenir, vous êtes bien et votre cheval également.

Des petits exercices de mobilité

Un autre exercice à faire, mais là pas avec n’importe quel cheval, avec un cheval qui est éduqué : Vous allonger sur le cheval et essayer de faire corps avec lui. Imaginez que vous ne faites qu’un avec votre cheval. Et donc même exercice à l’envers. Donc vous vous allongez complètement sur lui. Bien sûr vous ne pourrez pas faire ça avec votre cheval au départ, il faut avoir un cheval éduqué pour le faire. Mais c’est vrai que c’est quand même un exercice sympa de désensibiliser vos chevaux sur ce type d’exercice. Cela vous ouvre la porte à plein de choses.

Donc un autre exercice que l’on appelle chez les voltigeurs le moulin. Donc je ne suis pas voltigeuse, c’est pour cela que je ne fais pas mes pointes et que je tends pas forcément bien les jambes. Je suis longeuse. Mais peu importe on n’est pas obligé d’atteindre ce que fons les voltigeurs en fait, on est vraiment sur des exercices de décontraction.

Là un “à genoux”, donc c’est pareil, je vais bien avancer mon bassin. Je vais bien me décontracter. Vraiment me concentrer à sentir les foulées de mon cheval, à vraiment être avec lui. Quand vous faites ce genre d’exercices, pensez à vous rasseoir doucement sur votre cheval, préservez son dos.

Au trot

On va pouvoir faire le même exercice au trot. Donc au trot, j’essaie de me relâcher, de bien laisser mon bassin accompagner le mouvement du cheval. Et là comme tout à l’heure au pas je vais pouvoir lâcher les mains, faire complètement confiance à mon cheval et à son longeur. C’est vraiment un exercice qui est agréable à faire. Après même exercice au galop.

Au galop

Donc le cheval part sur un petit galop. Concentrez vous d’abord à bien le suivre, à bien être là avec votre bassin. Collez au maximum vos fesses au tapis ou à la selle si vous faites cet exercice avec une selle. Et donc comme tout à l’heure je vais pouvoir fermer les yeux, sentir les foulées de mon cheval. Lâcher les mains et bien l’accompagner.

Idéalement je peux fermer les yeux et lâcher les mains en même temps. Ce qui va vraiment vous permettre de sentir les foulées de votre cheval et de faire corps avec lui. Vous pouvez également mettre les mains dans le dos comme je le fais sur la vidéo ou mettre les mains sur la tête. En gros tout ce qui va faire que vous allez être bien avec votre cheval et que vous allez faire corps avec lui.

Conclusion

Voilà j’espère que cette vidéo vous a plu et qu’elle vous apportera beaucoup de chose dans la mise en confiance avec votre cheval. Je vous rappelle que vous aussi vous pouvez me posez des questions directement sur la chaîne Youtube ou sur le blog ou même pas mail, j’ai reçu des questions par mail aussi. Si vous avez un souci avec votre cheval, n”hésitez pas, posez moi des questions et j’essaierai d’y répondre en vidéo.

Et di cela n’est pas encore fait, je vous invite à vous abonner à ma chaîne Youtube pour être au courant des prochaines vidéos.allez, à bientôt, ciao !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •