Bonjour à tous et à toutes. Aujourd’hui, je vais vous parler matelotage ! Non, non ne partez pas ! Nous n’allons pas parler de n’importe quels nœuds, juste des 8 nœuds qui nous servent tous les jours à l’écurie.

1/ le nœud d’attache

C’est le nœud de tous les jours, qui nous permet d’attacher son cheval à un anneau et de le détacher très rapidement.

2/ le nœud fédéral

C’est le nœud d’attache « officiel », je ne l’utilise que pour des attaches sur des rondins ou sur des branches.

3/ le nœud du pêcheur

C’est un nœud magique ! Il vous permet de raccorder 2 cordes ensembles, ou de bouts si votre corde s’est cassée. Très solide, il a l’avantage de ne pas se serrer, donc on peut le défaire facilement

4/ le nœud de cabestan

C’est le nœud de la ligne d’attache. Il vous permet de fixer votre corde au tronc d’un arbre. L’avantage est qu’il se desserre tout seul lorsque vous défaites l’autre extrémité de la ligne. Pour ma part, je fais un noeud fédéral à l’autre bout.

 

5/ le nœud de ligne

Ce nœud vous permet de faire un anneau sur votre ligne pour attacher votre cheval à un point fixe. Il vous permet aussi de faire le double dutchman

 

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Nœud de ligne : Comment le réaliser ?

6/ le double dutchman

C’est le nœud que l’on utilise pour fixer l’extrémité d’une ligne d’attache et la tendre fortement.

 

7/ le nœud prussique

Très pratique, le nœud prussique est facile à réaliser, il vous permet d’attacher votre cheval sur la ligne et de le déplacer. Par contre, votre cheval ne pourra pas se déplacer tout seul sur la ligne car lorsqu’il exerce une tension, le noeud se serre.

 

8/ le nœud d’arrêt en huit

Ce nœud est utilisé sur une corde qui s’effiloche. Cela permet de stopper les dégâts.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •