Autres disciplines, Dadou s'active, Equitation

[ExerciceTREC]: Les branches basses

Aujourd’hui, je voudrais vous parler d’une difficulté de TREC que j’aime bien travailler, moi-même à cheval ou avec mes cavaliers. Il s’agit de la branche basse. On peut décliner cet exercice de pleins de façons différentes en fonction du niveau et de la qualité recherchée. Pour ma part, je l’utilise dès les cours baby, à 3 ans, jusqu’aux cours niveau galop 7  de pleine nature. Un exercice incontournable donc.

branches-basses-quimero

Pssit ! Vous aurez certainement reconnu Quimero sur cette photo, dont je parlais dans l’article Quimero et son gros …mot . Cet article a d’ailleurs reçu beaucoup de commentaires et de mails de lecteurs écroulées de rires 🙂

Les branches basses, à quoi ça sert ?

Cet exercice simule un passage de branches basses pendant une randonnée. Elle amène donc son cavalier à utiliser plusieurs compétences :

1/ Son équilibre. Car bien évidemment le cavalier va devoir se baisser pour passer dessous. Et nous allons le voir un peu plus loin dans les points clés, il ne va pas falloir se baisser n’importe comment.

2/ Sa direction. En effet, la largeur des branches basses est de 2 mètres en TREC. C’est donc un passage étroit où il va falloir diriger son cheval de façon précise. Cette difficulté est renforcée par le nombre de branches basses. Vous pouvez en avoir une combinaison de 3 à 5 branches basses successives espacées de 2 ou 3 mètres. Les branches basses peuvent aussi être directionnelles, c’est-à-dire placées sur une ligne courbe, ce qui augmente encore la difficulté.

3/ Son impulsion. Lorsque le cavalier se dirige sous la branche basse et se baisse, il va donc avoir la difficulté de garder l’impulsion de son cheval dans cette position, ce qui n’a rien de très facile.

L’air de rien, en plus d’être super amusant à faire, les branches basses vous demandent de mobiliser les 3 fondamentaux de l’équitation, à savoir Avancer, tourner, s’équilibrer.

Et pour le cheval ?

Pour le jeune cheval, les branches basses sont un exercice délicat qu’il va falloir aborder par étape. Car, vous le savez certainement, les jeunes chevaux n’aiment pas les passages étroits.

Voici donc comment je procède avec un jeune cheval (prochainement, démonstration en vidéo !)

1/ Faire passer son cheval dans des P.O (Passages obligatoires)

Entre deux cônes par exemple en veillant à être précis dans la direction et à garder l’impulsion. Exercice à faire d’abord au pas, puis au trot et enfin au galop.

2/ Habituer le jeune cheval à un cavalier qui bouge sur son dos

Se pencher d’un côté et de l’autre, d’abord sur la piste, puis dans les P.O.

3/ Renforcer la confiance du cheval dans le passage étroit

En lui faisant passer des bordures maraîchères par exemple. Puis installez un piquet dans chacun des cônes du P.O.

4/ Mettre en place la branche basse assez haute.

( Oui je sais la branche basse haute, c’est rigolo !) Vous pouvez d’abord le franchir en main. C’est ce que je fais très souvent car si votre cheval a peur de l’exercice, le fait de vous voir passer dedans va l’encourager à y aller.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  10 erreurs courantes à la longe

De même, si la réaction du cheval est un peu vive alors que vous êtes sur son dos et que vous raccrochez malencontreusement la branche, elle va tomber sur sa croupe ! Vous aurez beaucoup de boulot ensuite pour rétablir la confiance. En main au pas et au trot peut-être une bonne étape intermédiaire.

5/ Passer maintenant la branche basse sur la piste.

Préférez-là assez large et assez haute. Demandez à votre cheval de passer au pas. Quand les chevaux accélèrent sous la branche, je les laisse faire au début et je refais l’exercice jusqu’à ce qu’ils prennent confiance. Tendre, voir tirer sur vos rênes ne va faire, à mon avis, qu’accroître l’anxiété fasse à l’exercice. Je préfère leur montrer que ça passe, ils ne sont pas bloqués dedans.

Vous verrez que certains jeunes chevaux se baissent pour passer sous leurs premières branches, LOL !

Quand tout va bien, faire cet exercice au pas, au trot et au galop sur la piste ! Puis, lorsque votre cheval commencera a être assez équilibré au galop sur le cercle vous pourrez aborder les branches basses directionnelles.

A quelle hauteur et à quel intervalle ?

Voici ci-dessous un récapitulatif des hauteurs de branches basses en fonction de la catégorie de cavalier en compétition de TREC :

Club/Poney 2 Club :

Intervalle entre deux portes 2 m, 3 branches placées à 0,30 m au dessus du garrot.

Club Elite/Amateur 3

Intervalle entre deux portes 2 m, 3 branches placées à 0,25 m au dessus du garrot.

Amateur 2/Amateur 1

Intervalle entre deux portes 2 à 3 m, 4 branches placées à 0,20 m du garrot au dessus du garrot.

Amateur Elite

Intervalle entre deux portes 2 à 3 m, 5 branches placées à 0,20 m du garrot. Courbe possible.

Les points clés pour un bon passage

Comme dans beaucoup de choses en équitation, il y a deux écoles : soit vous passez les branches en vous baissant depuis la position assise, soit en vous baissant depuis la position en équilibre.

Personnellement, je passe mes branches à partir de la position en équilibre, surtout lorsqu’elles sont placées en terrain varié, car mes obstacles précédents ou le dénivelé m’ont amené à privilégier cette position (tronc d’arbre, fossé, contre-haut, chapeau de gendarme…).

L’avantage est aussi que je vais amortir les mouvements de galop de mon cheval avec mes articulations basses, à savoir chevilles, genoux et hanches et donc mon dos risque moins de toucher les branches.

Donc voici comment s’y prendre :

1/ Mettez vous en position en équilibre

2/ Anticipez votre tracé du regard

3/ Si vos branches sont placées sur un quart de cercle, pensez à accompagner votre cheval avec vos mollets lorsque vous entrez dans la courbe car celle-ci risque de lui faire perdre de l’impulsion

4/ Baissez-vous sur le côté de l’encolure, c’est très important. Déjà pour ne pas toucher la branche et aussi pour ne pas risquer de vous prendre un coup si le cheval relève l’encolure.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  [Podcast] L'échauffement du cheval

5/ Descendez vos mains de chaque côté des épaules de votre cheval en gardant du contact sur vos rênes. C’est aussi fondamental pour diriger votre cheval car si vos mains restent au niveau du garrot, vous allez vous coucher dessus et donc perdre la direction.

6/ Pensez à garder vos mollets à la sangle, talons vers le bas et genoux légèrement ouverts

7/ Attention de rester avec un appui symétrique sur vos deux pieds pour ne pas déséquilibrer votre cheval.

8/ Portez votre regard loin devant même lorsque vous êtes baissé.

branches-basses

De quoi bien s’amuser

Une fois que vous et votre Dadou maîtrisez bien les branches basses, il y a plein de dispositifs à imaginer pour s’amuser, en voici quelques exemples :

  • Branches suivis d’une bordure maraîchère
  • Branches basses directionnels sur un quart de cercle
  • Obstacle avant la branche, puis après la branche, puis avant et après
  • Installez la branche basse sur PTV et la combiner avec des obstacles sautant (tronc, fossé, contre-haut, contre-bas) ou après des slaloms …

Pour vous aider

Pour vous aider à situer votre niveau et franchir les étapes avec votre cheval je vous propose une petit tableau des branches basses dans les Galops® de pleine nature :

NIVEAU ALLURE CONFIGURATION
Galops® 1 de pleine nature pas Branches basses x 3, x 2 m, + 0,5 m au dessus du garrot
Galops® 2 de pleine nature / /
Galops® 3 de pleine nature trot Branches basses x 3 + 30 cm

A 10 m trot assis sur slalom 5 cônes x 6m

Galops® 4 de pleine nature galop Contre haut 0,7 m x 3 m

A 25 m : 3 branches basses 2 m, + 0,3 m au dessus du garrot du cheval

Galops® 5 de pleine nature en main plan descendant au trot

3 branches basses +30

Galops® 6 de pleine nature / /
dans l’ancien Galops® 7 de PN au galop Fossé ou obstacle large (10.5mde large, front 4m minimum)

Haie (1 m minimum)

A 10 mètres 3 branches basses directionnelles, placées sur 1/4 de cercle de 10 mètre de rayon, intervalle 6m, 0,3m au dessus du garrot du cheval

Pour en savoir plus sur les Galops® de Pleine nature, cliquez-ici pour visiter le site de la FFE.

Pour en savoir plus sur le TREC et découvrir cette belle discippline, voici une petite vidéo de présentation de la FFE:

Si vous avez aimé cet article ou testé les branches basses, dites moi-le dans les commentaires en dessous de cet article, j’adore vous lire !

Pensez aussi à partager l’article, il pourrait aider vos camarades de club ou vos copines de cheval !

Dans une prochaine vidéo, je vous proposerai un DIY pour fabriquer vos branches basses “maison” !

A bientôt

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    31
    Partages
  • 31
  •  
  •  
Vous aimerez aussi
Dadou s'active, Equipement
Idée d’exercices, les fiches outils : mode d’emploi
Dadou s'active, Equitation
7 conseils pour élaborer votre planning de travail
Le coin des pros, travail à pied
[Vidéo] Stage de longe avec un pro : François Athimon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon livre : " Travail à pied. 10 exercices pour devenir complices."