Mes passions ! Et vous, vous faites quoi dans la vie ?

Et vous quelles sont vos passions ? Du cheval, du cheval et encore du cheval ! On parle d’eux, on s’occupe d’eux, on les prends en photo … Mais à part ça, vous faites quoi dans le vie ?

Je participe ce mois-ci à la cavalcade des blogs, organisée par le blog Demain, je monte, qui nous encourage à parler de nos autres passions. Eh bien, oui, y a pas que le cheval dans la vie !!

Mon cheval et moi

passions cheval

J’ai posé les fesses pour la première fois sur un poney à l’âge de deux ans… Depuis, je suis cavalière, monitrice d’équitation, dirigeante d’un centre équestre, éleveuse à mes heures perdues, blogueuse et depuis peu youtubeuse équestre ! Si mon entourage se rendait compte tout à coup que j’ai une paire de sabots et une jolie crinière ( je n’ai pas dit une jolie croupe), il serait à peine surpris!

Je me lève “cheval”, je m’habille “cheval”, je mange “cheval” (Ah ben non quand même pas !) Bref ma vie tourne depuis des années autour de ma passion, qui est devenue mon métier. Et je vais vous dire un secret, c’est même contagieux.

Ma famille

Mon mari

Lorsque j’ai rencontré mon cher et tendre au lycée, il n’avait jamais mis le pied à l’étrier … Il est aujourd’hui moniteur d’équitation et maréchal-ferrant !

Mes enfants

J’avais dit de façon ferme et non négociable (avant d’avoir des enfants ) qu’ils ne monteraient pas à cheval avant l’âge de 6 ans … résultat à 5 ans ma fille était déjà en compet de voltige et je galérai à faire descendre mon fils du poney quand il avait 18 mois !

Pour la petite histoire

Je vais même vous raconter une petite anecdote rigolote. Un jour, alors qu’on discutais de nos vacances, mon mari m’a dit : “Je te préviens, on part en vacances à un endroit où il n’y a pas de chevaux !”. Le soir, quand je suis rentrée de l’écurie, il nous avait réservé un séjour-randonnée en roulotte tirée par un cheval de trait !! Et d’ailleurs, on a carrément kiffé, je vous le recommande.

Donc a un moment donné, y’en a pas marre des chevaux ?

Beaucoup de choses me font pourtant vibrer dans la vie, alors voici quelques-unes de mes passions.

A part ça, vous faites quoi dans le vie ? Mes passions.

1/ La lecture

passions livre

Alors, ça la lecture, je suis accro depuis le CP. D’ailleurs nous n’avons pas de télé à la maison, je n’échangerai en rien mon bouquin contre une série télévisée avec des vampires et je ne sais quel autre mort-vivant !

Je suis même tellement passionnée de littérature que j’ai même failli en faire mon métier. Vous êtes surpris ?

J’ai fait fac de Lettres Modernes avec l’option génialissime LGC, autrement dit Littérature Générale et Comparée. A l’époque, je ne montais pas beaucoup à cheval car je venais de me faire opérer du genoux droit et le chirurgien avait été clair : “ Le cheval c’est fini ”. Bon pour être honnête je montais quand même, soit à cru, soit sans étriers !

Bref, quand j’étais en troisième année de fac, j’ai rencontrée une prof super génial, aussi passionnée que moi par Albert Camus et elle m’a proposé dès ma première année de Master, d’intégrer en partie la section “recherche” en LGC. C’est à ce moment là que j’ai paniquée et je me suis dit “Mince, ça veut dire que je vais vivre en ville toute ma vie et loin de chevaux !” J’ai donc dit M_ _ _ _ au chirurgien et je suis partie passer les tests de monitorat !

La lecture est donc présente quotidiennement dans ma vie, même s’il faut vous avouer qu’avec tout ce que j’ai à faire dans une journée, je me laisse souvent plus tenté le soir par un Michel Bussi, plutôt que par L’envers et l’endroit de Camus !

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Qu'avez-vous ressenti ?

2/ La danse

passions danseJe n’ai pas eu l’occasion de faire de la danse étant petite. Ben oui, le samedi, j’avais poney! Mais j’en ai toujours rêvé. Alors il y a 3 ans, je me suis payée une paire de chaussons et je me suis inscrite à un cours de Modern Jazz. J’aurai préféré classique mais les horaires étaient impossibles pour moi. Vous imaginez qu’une monitrice a autre chose à faire le mercredi après-midi !

La danse m’apporte avant tout une sorte de réappropriation de mon corps. Quand on est dans une carrière toute la journée à piétiner, on se retrouve le lendemain avec un corps qui a plus de ressemblance avec un tronc d’arbre qu’avec du chewing-gum. Grosso moddo, je n’arrivais même plus à toucher mes pieds en me baissant jambes tendues. Oui vous avez raison, c’est parce que j’ai de grandes jambes ! Vous êtes gentils !

La danse m’offre de l’élasticité, de la musculature, de la souplesse….

Et bien au delà de ça, c’est l’aspect artistique qui m’émotionne le plus. Quand on a l’impression que notre corps est rythmé par la musique et que qu’il défie la gravité pour exprimer une émotion ! Ca c’est vraiment cool !

3/ Le violoncelle

Ah ! Le violoncelle ! Je n’ai malheureusement pratiqué cet instrument que pendant trois ans. J’en ai même un à la maison. Mais quand on a ouvert la ferme équestre, je n’avais plus du tout le temps de jouer. Et vous le savez peut-être, un instrument de musique demande une pratique quotidienne. On doit être encore plus rigoureux que pour le travail d’un cheval, vous imaginez ?

J’adore le son du violoncelle. Quand les cordes se mettent à vibrer, c’est juste magique ! La vibration s’étend à tout votre corps. Le son est à la fois épais, dense, doux, profond… Ouais, je peux vraiment dire que ça, ça me parle !

Avez-vous déjà entendu le prélude de la suite n° 1 pour violoncelle de Bach ? Allez, je vous mets une petite vidéo ! Deux minutes de pur plaisir !

4/ Le dessin

Alors, je ne suis pas du tout une grande artiste. Mais j’adooore dessiner. Malheureusement, je ne dessine que pendant les vacances, faute de temps. C’est une activité qui me concentre énormément, je ne vois pas le temps passé. J’aimerai vraiment avoir le temps de prendre des cours de dessin !

5/ La bourrellerie

Bon, là vous allez me dire, c’est quand même lié au cheval. Ca aurait pu être aussi mon métier. Je crois que ça m’aurait passionné.

passions bourrellerie

Déjà par l’odeur du cuir et de la cire. Et aussi par le geste, on est vraiment dans l’artisanal. J’ai le plaisir quand je réalise un objet, que ce soit un licol ou un filet ou autre chose, de réaliser quelque chose de solide. Le point sellier est une technique de couture à deux aiguilles. Le geste reste le même depuis tant d’années ! C’est aussi une activité qui sollicite beaucoup la créativité, le côté artistique et aussi la patience !

D’ailleurs, c’est promis, je vous ferai bientôt des tutos sur You Tube pour personnaliser le matériel ou le réparer. (Pour ne rien rater, abonnez-vous à ma chaîne 😉

6/ Et puis, il y aussi toutes ces activités que j’aimerai faire. Le temps est le même pour tout le monde et il faut faire des choix.

passions photoPour créer mes vidéos, j’ai investi dans un super appareil photo, un Canon EOS 450 D. Du coup, j’aimerai bien faire une formation en photographie, pour aller un peu plus loin !

 

 

 

J’aimerai aussi m’inscrire à un cours de yoga. Le peu que je pratique chez moi, toute seule, m’apporte déjà beaucoup et je rêverai de pouvoir en faire toutes semaines, guidée par un prof !

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Planning de travail avec Bélinda

Le syndrome T.O.E.

Je vous parle de toutes mes passions, mais j’ai oublié de vous dire un truc super important. C’est que je souffre d’une maladie très prenante, le syndrome du T.O.E. : Autrement dit le Trouble Obsessionnel Equin.

C’est une maladie assez grave qui vous pousse à tout voir par le prisme du cheval. (Peut-être en soufferez-vous aussi !) Toutes mes passions et activités que je vous ai décrites plus hauts, je m’en sert pour développer mes compétences équines. Un peu comme si l’activité cheval était un trou noir qui aspirait tout mes nouveaux apprentissages … pour les réutiliser !

Vous ne me croyez pas ?

La lecture

Eh bien par exemple pour la lecture. J’ai une bibliothèque pleine à craquer d’ouvrages équestres en tout genre. Mes années de digestion de Sarthe, Balzac et Kant (oui j’adorais aussi la philosophie), m’ont permis d’être capable de lire n’importe quel traité théorique de l’équitation, du genre L’équitation classique du commandant Licart ou de m’endormir le soir avec Baucher sur ma table de nuit !

La danse

Depuis que je fais de la danse, je travaille beaucoup mes chevaux avec de la musique. Dadou et moi travaillons le rythme. Je m’amuse à faire correspondre le rythme de mon trot ou de mon galop avec les différentes musiques que j’écoute. Je sais même qu’avec tel cheval, la reprise sera plus fluide sur telle ou telle musique. Car ne vous y trompez pas, les chevaux écoutent aussi !

Je réutilise aussi la danse dans mes spectacles équestres. L’année dernière, nous avons fait trois jours de représentation sur le thème “Cabaret ». Eh bien nous avons dansé, avec des copines, en bas résilles, talons aiguilles, shorty et chapeau ! Cette année, le thème du spectacle sera “Love India” et nous sommes déjà prêt à danser sur Bollywood !

Le violoncelle

En violoncelle ma prof me disais toujours de bien m’asseoir et de relâcher mon dos et mon bassin, pour que le violoncelle puisse vibrer et avoir un bon son. Finalement, c’est très proche de la sensation de liant à cheval et je m’applique toujours a essayer de ressentir ce qui se passe pour mon cheval, à le sentir vibrer. ( Pour un savoir plus, visionnez cette vidéo : Libérez votre bassin !)

Mon rêve est aussi de faire un spectacle de dressage avec un violoncelle et un cheval. Le hic, c’est que j’ai envie de faire à la fois le violoncelliste et le cavalier ! Mais bon vu les années de pratique le plus sage serait peut-être de rester sur mon cheval !

La photo et le dessin

Evidemment, si je fais des cours de dessin ou une formation à la photographie, devinez qui va être mon modèle ? Eh, bien oui, c’est Dadou !

passions cheval peinture

T.O.E., ça vous parle ?

Vous y voyez plus clair maintenant quand je vous parle de Trouble Obsessionnel Equin ! Je réutilise tout, pour Le cheval!

A la fois, j’aime cette partie de moi car cela me fait toujours rebondir sur plein d’idées et plein de projets. J’ai assez d’idées dans ma tête pour faire tourner mon club pendant 2 vies.

Mais en même temps, je n’aime pas cette partie de moi car j’ai l’impression de ne jamais vraiment profiter d’une activité pour elle même. J’ai toujours dans la tête un cavalier chercheur !

Alors donc oui, c’est vrai. Dans ma vie, le cheval prend beaucoup de place ! Et en même temps, notre expérience de vie à côté de lui est vraiment variée! Entre les soins quotidiens, l’élevage, l’enseignement, le travail à pied, l’exercice de longe, la voltige, le horse-ball, le CSO, le dressage, les spectacles, le poney-games, le polo et j’en passe et des meilleures …

Y’a vraiment de quoi nous occuper, non ?

Et vous quelles sont vos passions ?

Partager l'article

Partagez sur les réseaux

Articles populaires

Thèmes du blog

Bien soigner Dadou

Dadou s'active

Comprendre Dadou

En forme pour Dadou

Laisser un commentaire

8 Commentaires

  1. sophie

    j’ai travaillé dans le cheval longtemps et je trouve ça important de faire d’autres activités à côté, les chevaux c’est très prenant et c’est compliqué de garder la même motivation si on ne fait que ça 🙂

    Réponse
  2. Carinne

    Bonjour, mais passion en dehors tourne aussi autour du cheval, je me passionne pour le pied nu alors depuis 5 ans je lit beaucoup sur le sujet et je joue de la râpe entre 2 passage du maréchal. Je travaille le cuir, plutôt sac pour le cavalier, et je fais de la musique ( clairon basse et trombone)

    Réponse
    • Aurélie A dada mon Dadou

      Merci pour ton partage Carinne ! Pourrez-tu m’envoyer une petite photo de tes réalisations en cuir, ça donne toujours des bonnes idées 🙂 A bientôt

      Réponse
  3. Isabelle

    Bonsoir Aurélie,
    Tu aurais aussi pu dire l’écriture ! Tu décris si bien tes passions ! Moi aussi, mon instrument de musique préféré est le violoncelle (pour les mêmes raisons), même si j’ai pratiqué pendant quelques années le violon alto. Et la danse ! J’ai commencé la danse classique à… 4 ans ! Bon, c’était de l’éveil bien sûr. Et intégré le conservatoire à 6 ans jusqu’au bac. Ne regrette rien. C’est complètement incompatible avec l’équitation (jambes en-dehors / en-dedans, bassin rentré / relâché). C’est souvent beaucoup de souffrance (au conservatoire en tout cas), mais cela permet ensuite d’apprendre les autres danses avec plus de facilités. Quel plaisir de virevolter ! Il faut vraiment que je m’y remette, je suis en train de rouiller 🙁 . J’aime aussi tout ce qui est artisanal. Voir l’évolution de ce que l’on crée sous ses doigts.

    Réponse
  4. JULIE

    Bonjour, j’aime aussi beaucoup la lecture mais aussi le point de croix, le dessin, le crochet, les fleurs, les chats. La bourrelerie j’adorerais ! Mais je ne sais pas si on peut apprendre ça seul. Par contre je n’ai pas le sens du rythme moi la musique je l’écoute ! Ah oui et une autre passion les vaches !!! Les chevaux … une passion que j’ai cru que j’avais perdu … mais je m’y retrouve à nouveau, j’y reprends du plaisir ! Une jeune ardennaise à travailler sans oublier 3 poneys à qui il faut tout apprendre ! Merci pour votre super blog !

    Réponse
  5. Didier

    Bonjour Aurélie
    Je vois que tu es une passionnée, mais tu as dû en oublier : la vidéo, le blog, l’écriture…
    Continue à toutes nous les partager.

    Réponse

Laisser un commentaire

Qui suis-je

Bonjour, je suis Aurélie Seguin, Cavalière depuis mes 5 ans et monitrice d’équitation depuis + de 15 ans. Je dédie ce blog à tous les cavaliers désireux d’apprendre à bien s’occuper de leur Dadous.