Longer un cheval est une pratique courante en équitation pour effectuer du travail à pied. Il arrive fréquemment de voir son cheval sortir du cercle et se rapprocher de son cavalier. Cela vous arrive-t-il vous aussi ? Comment réagir face à un cheval qui ne tient pas sa position lors d’un travail à la longe ? Je vous explique la technique que vous devez connaître pour reprendre le contact à la longe avec votre cheval.

Longer un cheval et l’aider à tenir sa position – Transcription de la vidéo YouTube

Avoir le bon réflexe pour longer un cheval

Quand vous êtes en pleine séance de travail à la longe avec votre cheval, et que celui-ci coupe le cercle, vous perdez de la tension de longe. Elle traîne alors par terre et vous n’avez plus le contact requis avec votre cheval. Il fait donc ce qu’il veut et se rapproche de vous. 

Longer un cheval qui coupe le cercle fait perdre du contact. La longe traine au sol.
La longe perd de la tension et traîne au sol. Photo de Joao Martins sur Unsplash.

Pour l’aider à tenir sa position dans le cercle, vous devez alors avoir le réflexe de vous avancer vers lui. Je sais, intuitivement, ça ne vous semble pas logique ! En effet, en avançant vers votre cheval, vous avez l’impression de perdre encore plus de contact de longe, puisque vous lui donnez encore plus de mou. Et pourtant, avancer est nécessaire, mais pas n’importe comment. 

Vous devez simplement raccourcir la longe au fur et à mesure que vous vous approchez de votre cheval. Vous êtes alors en mesure de le replacer sur le cercle en reprenant du contact à la longe. Ensuite, vous la laissez filer progressivement de sorte que votre cheval s’éloigne de vous à nouveau. Il ne vous reste plus qu’à le récupérer sur du contact en bout de longe.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 10 erreurs fréquentes du cavalier débutant

À éviter avec un cheval qui coupe le cercle

Adopter ce bon réflexe n’est pas simple, car il va à l’encontre de ce qu’on aurait tendance à faire quand un cheval en longe coupe le cercle. En effet, le cheval se rapproche de nous et la longe se détend. 

Pour récupérer de la tension de longe et ainsi reprendre le contact, l’instinct nous pousse à reculer afin de retendre la longe. C’est exactement ce qu’il faut éviter de faire. En réagissant ainsi, on pousse le cheval à revenir vers nous. Alors on va reculer encore et encore, sans jamais parvenir à le replacer sur le cercle. C’est sans fin !

Empêcher son cheval de couper le cercle en travail à la longe

Il est toujours possible de tout mettre en œuvre pour ne pas rencontrer ce problème. Longer un cheval implique alors de tenir une bonne position et de s’aider de la chambrière. 

Positionner son corps correctement

Pour faire en sorte que votre cheval ne coupe pas le cercle en travail à la longe, vous devez jouer sur le positionnement de votre corps. Votre nombril devra être tourné soit vers le passage de sangle, soit vers les postérieurs, en fonction de la sensibilité de votre dadou.

S’aider de la chambrière

Outre la bonne position de votre corps, vous pouvez également recourir à la chambrière. Sans avoir forcément besoin de toucher votre cheval, n’hésitez pas à l’approcher de son épaule. Dès que vous sentez que votre cheval dévie de sa direction, faites un pas vers lui et poussez légèrement avec votre chambrière. Par conséquent, votre cheval s’éloigne de vous et reprend du contact en tendant la longe.

Utiliser une chambriere pour longer un cheval
Utiliser une chambrière pour longer un cheval et le maintenir dans le cercle. Photo de Rodnae Productions sur Pexels

Finalement, longer un cheval en l’aidant à garder sa position sur le cercle ne demande pas beaucoup de manipulations de votre part. Ayez simplement le bon réflexe. Avancer vers le cheval en raccourcissant la longe et pousser gentiment la chambrière sur son épaule seront suffisants. Votre dadou se positionne de nouveau correctement, et vous pouvez laisser filer la longe à la longueur adéquate pour reprendre le travail à la longe. Je vous invite à me faire part des problèmes que vous rencontrez à la longe, je me ferai un plaisir d’y répondre.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Matelotage : les 8 nœuds qui vous sauveront la vie


⏩ Vous souhaitez progresser sur le travail à pied, venez vous inspirer en téléchargeant gratuitement mon livre Travail à pied, 10 exercices pour devenir complice.

Partager l'article