Ca y est, vous êtes motivé à travailler votre Dadou ? Non, mais attendez, ne prenez pas votre selle toute de suite ! Avant d’aller chercher Dadou au pré, il va falloir organiser votre séance, la concevoir et la construire.

Comment ça, vous verrez bien une fois dans le manège !

Pour avoir des séances de travail efficaces et vraiment progresser avec votre cheval , il est absolument nécessaire de construire vos séances. Dans cet article, je partage avec vous mon plan de séance type pour vous aider à construire votre prochaine séance

Devenez le coach de votre cheval

football-coach-1658151_640Imaginez que vous ayez des enfants et qu’à la rentrée vous interrogiez le professeur sur le programme, et que celui-ci vous répondait : “Oh ben je ne sais pas encore exactement…On verra bien au fil des cours !”. Ma question : Auriez-vous envie de changer de prof ?

Pour votre cheval, c’est pareil ! Et je l’ai appris à mes dépends ! (comme je le vous le racontais la semaine dernière dans mon article “J’ai une idée, qu’en pensez-vous ? ”. Avec mon cheval Luis, j’ai dû apprendre à clarifier mes objectifs à long et à court terme, à structurer ma séance, à rechercher des exercices et à m’approprier leurs points clefs… Et c’est à ce moment-là que j’ai commencé à me faire des petites fiches (comme celles qu’ont utilisaient pour réviser le bac) pour me constituer une sorte de “mallette” pédagogique.

Organiser sa séance

organiser sa séanceJe vous propose donc maintenant de prendre un papier et un crayon et d’essayer de répondre aux différentes questions ci-dessous. Et bien sûr de nous partager votre résultat dans les commentaires ci-dessous.

 

Etape 1 : définir vos objectifs à long terme

Quand je dis à long terme, je parle dans 6 mois ou dans 1 an. Essayez de vous projeter sur un objectif qui, à la fois vous fait rêver et qui paraît tout de même possible. Evitez par exemple de me dire : participer à un CSI 4 **** alors que vous n’avez jamais enchaîné un parcours… Ceci est votre rêve, certes. Mais concrètement, que penseriez-vous de l’objectif suivant : Participer à un concours CSO niveau club 2 ?

Votre objectif à long terme pourrait aussi être : Partir sur une randonnée de huit jours avec mon cheval ou encore obtenir un cheval cadencé au galop à la longe sur un cercle de 20 m…

C’est à vous de jouer ! Projetez-vous dans six mois ou dans un an et écrivez sur votre feuille votre objectif principal.

Etape 2 : décliner votre objectif à long terme  en plusieurs objectifs à courts terme

Maintenant que votre objectif à long terme est défini et que votre motivation est au top, il va falloir décliner votre objectif à long terme en plusieurs objectifs intermédiaires. Je m’explique. Si votre objectif est de partir en randonnée sur plusieurs jours, il va falloir trouver des objectifs intermédiaires, des sortes de paliers que vous devrez franchir avec votre cheval. Par exemple, il devra avoir assez d’endurance pour parcourir une vingtaine de kilomètres par jour avec dénivelé. Il devra également être capable de s’équilibrer en terrain varié, aux trois allures, de sauter un petit tronc d’arbre…

Si votre objectif est plutôt un parcours de Cso, votre cheval devra être capable de s’équilibrer sur des courbes serrées au pas, au trot et au galop. Il devra être capable de d’enchaîner une combinaison de deux obstacles à 3 foulées d’intervalles, il devra être capable de changer de pied au planer, de franchir un saut de puce ….

Quelles pourraient être à votre avis les étapes intermédiaires pour atteindre votre objectif ?

objectif de votre séance

Etape 3 : Définir les compétences nécessaires pour atteindre un des objectifs intermédiaires

Nous allons maintenant nous poser la question des compétences nécessaires à votre cheval pour réaliser cet objectif intermédiaire.

Si on reprends notre cheval de randonnée, et que l’on choisit l’objectif “s’équilibrer aux trois allure en terrain varié”, voici quelles pourraient être ses compétences (la liste est non-exhaustive). Etre capable de :

  • conserver l’allure sur un plan descendant / sur un plan ascendant
  • d’effectuer des courbes larges au galop
  • des courbes serrées au trot
  • des transitions d’allures rapprochées

C’est à nouveau à vous de travailler, choisissez un de vos objectifs intermédiaires et déclinez-le en compétences.

Etape 4 : Choisir une de ses compétences et la décliner en exercice

On continue le jeu de l’entonnoir, vous allez maintenant choisir une de ses compétences et la décliner en exercice. Par exemple, quel exercice me permet de travailler la direction de mon cheval sur des courbes serrées ? Par exemple un slalom de 5 piquets espacés de 6 mètres. Ou un parcours avec PO sur terrain varié, une ruelle en Z, un huit de chiffre. Ou encore des figure de manège…

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Planning de travail avec Bélinda

Etape 5 : Choisissez un des exercices …et vous avez le thème de votre séance !

Vous n’avez plus maintenant qu’à choisir un exercice et vous avez le thème de votre séance.

Si on résume la méthode que je propose, pour plus de clarté, on pourrait imaginer ceci :

Si votre objectif à long terme est d’atteindre le haut d’un immeuble de 10 étages, vos objectifs intermédiaires seront alors les neuf paliers, et vos exercices, les marches de l’escalier. Vous me suivez ?

Alors pourquoi un seul exercice ?

exercice séanceComme je l’expliquais dans mon article sur les fiches outils “Dadou s’active” (qui vous permettent d’arriver directement à l’étape de l’exercice), il vaut mieux à mon avis ne travailler qu’un seul exercice par séance. En voici les raisons :

– Nous avons souvent peu de temps pour travailler notre cheval. En ayant un seul exercice dans ma séance, celle-ci ne va durer que 30 à 40 minutes. Et pour progresser, il est préférable de se dégager deux fois 30 minutes dans la semaine qu’une seule fois une heure et demi. Et ça vaut autant pour le cheval que pour le cavalier.

Vous allez rester motivé. En arrivant dans votre carrière, vous n’aurez qu’un seul exercice et un seul objectif que vous maîtrisez. Vous savez exactement quoi faire, comment le faire et comment faire si ça ne marche pas. Donc impossible de se mélanger les pinceaux.

Votre cheval vous sent sûr de vous, compétent et calme. Ca lui donne bien sûr envie de vous faire confiance, de vous écouter. Il ressent votre énergie et votre charisme.

– Vous vous sentirez fière de vous à chaque séance car vous ressortirez de votre carrière avec la satisfaction d’avoir réellement accompli quelque chose. Vous avez choisi votre exercice, vous l’avez réalisé ! Que du positif pour vous et votre Dadou. Fini les séances où on ressort démotivé, frustré et en colère contre soi-même.

Dernière étape : structurer votre séance et préservez l’intégrité physique de votre cheval

Enfin, il ne vous reste plus qu’à organiser votre séance en terme de préparation physique et mentale. C’est–à-dire que vous devrez découper votre séance en trois parties :

-l’échauffement

-le corps de la séance

-la détente

organisation séance cheval

L’échauffement

Il va créer les conditions idéales pour un résultat au top. Car comme son nom l’indique il va faire monter votre température corporelle et celle de votre cheval dans des conditions optimales pour l’utilisation de vos muscles.

C’est aussi pendant cet échauffement que vous allez réviser les pré-requis à votre séance. Par exemple, si votre exercice du jour porte sur l’équilibre à l’obstacle, il sera judicieux de réaliser une petite séquence de mise en selle “obstacle” pour être sûr de travailler avec une bonne position en équilibre. Vous verrez que sur les fiches outils “Dadou s’active” ces séquences de mise en selle durent entre 5 et 10 minutes seulement. Ce sont des petits exercices à faire un petit peu à chaque fois.

Pour aller plus loin :

Sur l’échauffement du cavalier : Vidéo #30 : Bien s’échauffer avant une séance d’équitation

Sur l’échauffement du cheval : [Podcast] : L’échauffement du cheval

Le corps de la séance

C’est là que vous mettez vraiment en place votre exercice, avec les différentes phases de progression. Par exemple si je travaille sur une ligne d’obstacle, je vais d’abord :

-passer le dispositif sur des barres au sol en équilibre au trot puis au galop, ce qui me permet de bien terminer mon échauffement mais surtout de vérifier que la distance entre mes deux obstacles est adaptée aux foulées de mon cheval

-Puis monter le deuxième obstacle de la ligne et venir le passer au galop

-Monter le premier obstacle et passer la ligne

-Soit monter encore les barres, soit installer une barre de réglage si mon cheval précipite ou en profiter pour travailler mon équilibre, pourquoi pas en lâchant les rênes !

La détente

C’est un moment souvent négligé et pourtant il est CRUCIAL. Une bonne détente donnera envie à votre cheval de revenir la prochaine fois. On va le laisser sur quelque chose d’agréable et de facile. Et surtout, on le faisant marcher on va lui éviter de stocker de l’acide lactique dans ses muscles et donc d’avoir des courbatures le lendemain. C’est donc bon pour le corps et bon pour le moral.

Si j’ai travaillé sur ma ligne d’obstacle, et bien je vais baisser les barres et faire repasser mon cheval au galop rênes longues en le caressant. Puis, je vais, toujours rênes longues le marcher dans le manège longuement, en extension d’encolure. Et enfin, je vais descendre, le dessangler et marcher à côté de lui.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mes passions ! Et vous, vous faites quoi dans la vie ?

Personnellement, si je fais de l’obstacle, je baisse toujours les barres à la fin de ma séance.

Mais j’aime beaucoup aussi profiter de la détente pour aller marcher en extérieur. Une petite balade dans la forêt après une bonne séance de travail sur deux pistes c’est reposant pour tout le monde. Ca permet de décompresser, de brouter un peu d’herbe…

De même, il m’arrive aussi d’échauffer en extérieur. Ca peut aussi être sympa sur des chevaux un peu chauds ou qui ont des difficultés à se concentrer de d’abord faire le plein de plaisir et chauffer ses muscles en douceur avant d’avoir une séance un peu plus costaud.

Exemple de séance

Je vous propose maintenant un petit exemple de construction de séance, pour que cela soit clair pour vous et vous aide à organiser votre prochaine séance avec Dadou.

Définition de l’objectif

horse-930942_640Participer à une compétition de TREC niveau club > Avoir un cheval qui se dirige avec finesse et discrétion de aides > Etre capable de diriger mon cheval sur des courbes serrées au pas, au trot et au galop > Faire un slalom aux trois allures en terrain varié (sur une montée et une descente )

Échauffement

Échauffement aux trois allures en terrain varié

Diriger mon cheval sur le terrain varié aux trois allures en conservant équilibre et cadence, en montée (position en équilibre) comme en descente (position assise)

Corps de la séance

Installer un slalom de 5 piquets espacés de 6 mètres sur une petite pente.

1/ Passer le dispositif au pas, dans la montée, en position en équilibre, en gardant une attention particulière sur le pli interne de mon cheval

2/ Passer le dispositif au trot puis au galop dans le sens de la montée.

Au trot : d’abord au trot enlevé, en veillant à changer de diagonale à chaque inversion de courbe, puis au trot en équilibre.

Au galop, passer le plus près possible des piquets sans les toucher pour éviter que mon cheval ne change de pied.

3/ Passer le slalom au pas dans la descente, en veillant à garder la même cadence, mon cheval ne doit ni accélérer ni ralentir. Il doit garder son poids vers les postérieurs. Ne pas surcharger les épaules.

4/ Passer le slalom au trot assis ou au trot enlevé. Porter une attention particulière à l’équilibre du cheval.

5/ Faire le même exercice au galop assis. Le cheval ne doit pas précipiter l’exercice en surchargeant les épaules, ni ralentir et repasser au trot.

Détente

Revenir sur un slalom en montée au pas, rênes longues.

Moment de détente rênes longues au pas en terrain varié. Puis marchez à côté de votre cheval et dessanglez d’un trou.

A vous de jouer !

Ce qu’il vous reste à faire maintenant : Si vous avez construit vos objectifs et votre prochaine séance en suivant cet article, partagez-nous votre plan dans les commentaires ci-dessous !

Par exemple :” Bonjour, je m’appelle Brigitte. J’ai un jeune cheval de 4 ans à la maison. Mon objectif est d’avoir un cheval plus équilibré dans ses allures, notamment au galop car il part systématiquement par déséquilibre et dans la précipitation.> J’ai choisi d’utiliser la longe pour atteindre mon objectif.> Mon premier objectif à court terme est d’avoir mon cheval au pas et au trot au bout de ma longe sur un cercle de 20 m. > Pour cela il doit être capable de tendre sa longe et de respecter la distance avec son longeur. > Mon premier exercice va donc être de le longer au carré dans le manège au pas et aux deux mains. “

J’ai trop hâte d’avoir vos retours !! Bonne séance !

PS: Pour ceux d’entre vous qui seraient intéressés pour avoir des outils clefs en main pour travailler votre cheval, j’ai crée une liste “VIP”. Le but de ce groupe est de vous présenter mon projet de fiches outils “Dadou s’active” au fur et à mesure de sa création et de recueillir vos avis et vos idées, pour concevoir un outil qui réponde à VOS besoins. Si vous souhaitez vous inscrire sur cette liste, voici le lien :

Inscription au groupe VIP

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •