Salut les cavaliers,

Bien ressourcée après un bel été passé au soleil, me voici de retour sur le blog A dada mon Dadou !

Et grande nouvelle, je me lance dans un grand défi et je vais partager avec vous mes réussites et mes échecs avec vous sur ce blog tout au long de l’année.

Du débourrage au galop 7 en 52 semaines !

 

L’objectif est de me challenger car, comme la plupart d’entre vous, j’ai cette tendance à avoir de bonnes résolutions, du genre “tous les jours, je vais travailler mon cheval de telle heure à telle heure, un quart d’heure de musculation par jour, essuyer la vaisselle au fur et à mesure et la ranger Annoyed…”

Vous êtes comme moi, vous avez plein de super bonnes idées ? Combien de temps tenez-vous ? Parce que moi, dans ce genre de situation, c’est assez variable, ça peut aller pendant deux semaines, mais aussi ne tenir que 2 jours …

Alors publier cet article est super important pour moi. J’espère bien que vous allez m’aider à tenir bon pour ce défi ! D’autant qu’il peut être aussi profitable pour vous … Ce que je fais, vous pouvez aussi le faire si vous avez un cheval à la maison ! Profitez de mes réussites et contournez mes échecs ….

Le défi est le suivant : Je viens d’acheter une petite jument trotteuse de 4 ans. Elle n’a pas fait d’entraînement pour la course car elle était trop petite. Elle grandit encore et mesure aujourd’hui environ 1m53. Elle n’a pas un physique extraordinaire, pas des capacités exceptionnelles. C’est une jument un peu lambda. Elle a quand même une superbe qualité, c’est d’être gentille. J’ai commencé à la travailler à la longe et à la monter un petit peu. Mais comme j’étais absente tout l’été,j’encadrais des randos ados, je l’ai confié à un ami, cavalier pro, pour la fin du débourrage.

Je vais récupérer la jument mi-septembre, et je me donne donc ensuite 52 semaines pour travailler la jument et l’emmener jusqu’au niveau galop 7. Chaque semaine, je vous présenterai nos progrès par la publication d’un article ou d’une vidéo.

C’est un objectif super important pour moi, pour plusieurs raisons :

  1. j’ai déjà réalisé un objectif similaire il y a 12 ans de cela. Je sortais de formation de monitrice et nos formateurs nous avait lancé le défi d’acheter un jeune cheval et de venir passer le galop 7 avec. C’est ce que j’ai fait avec mon premier cheval, Luis, que j’ai présenté avec succès au galop 7 un an et demi plus tard.image cheval Luis Mais les conditions étaient différentes. Oui c’est vrai, j’étais plus jeune…Merci de me le rappeler ! Mais surtout à l’époque je travaillais en boulangerie. J’avais des horaires très matinales ce qui me laissais tous les après-midi pour monter à cheval. Aujourd’hui, j’ai un centre équestre à gérer, un blog et deux enfants …
  2. Parce que ce défi va me permettre de me mettre dans la peau d’un cavalier tout nouveau propriétaire qui souhaite évoluer et progresser avec son cheval. Quoi de mieux pour vous coacher que de faire le même travail que vous et en même temps que vous !!
  3. Aussi parce que je sais qu’avec ce défi, j’aiderai de nombreux cavaliers à persévérer quand leur motivation sera au plus bas. Je vous montrerai des exercices, commenterai les vidéos, affinerai votre regard de cavalier.
  4. Enfin pour avoir le plaisir d’offrir à mes cavaliers du club un nouveau cheval de qualité, travaillé, musclé et bien sa tête !!

Je vous dis donc à bientôt pour suivre mon défi ! Et pour les motivés, si vous souhaitez me rejoindre dans mon défi et travailler votre cheval pendant ces 52 semaines, laissez-moi un commentaire, plus on est de fous ….Rolling on the floor laughing

Petit bonus : voici un lien d’une petite vidéo qui avait été faite par sœur pour s’amuser il y a quelques années avec Luis et moi. Ca me fait plaisir de vous la montrer et j’en profite pour faire un gros bisou à mon Dadou qui est en retraite aujourd’hui Red heart

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    20
    Partages
  • 20
  •  
  •