Aujourd’hui, je voudrais vous parler de l’exercice de l’étoile que j’ai testé avec Émeraude.

Cela fait déjà un petit moment que j’ai commencé le travail d’Emeraude, exactement 4 mois et pourtant j’en suis qu’à ma neuvième semaine de travail !! Eh oui, entre un planning surchargé, le mauvais temps, les petites maladies d’hiver, et les fêtes de fin d’année, je n’ai pas travaillé Émeraude autant que je le souhaiterai.

Mais je me rassure en me disant que vous êtes sûrement comme moi, il est difficile de se trouver du temps dans ce monde où tout va très vite et où l’on est souvent multitâches ! Ce qui va à l’encontre de la régularité et de la discipline qu’exige pourtant le travail d’un cheval !

Une belle progression

emeraude étoile

Émeraude après une séance de travail à la longe

 

Néanmoins, je progresse plutôt bien avec Emeraude et quand je relis mon cahier de travail, je me dis que l’on est toutes les deux sur la bonne voie. C’était une jument craintive et peureuse, qui manquait de muscles et d’équilibre (normal pour une jument de 3 ans et demi). Quelques mois ont passé et c’est maintenant une jument qui vient vers l’homme, ou la femme en l’occurrence, presque facilement. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’elle est câline mais en tout cas, elle n’a plus peur de moi. Elle s’est musclée, a gagné en équilibre et arrive aujourd’hui à me porter facilement !

J’ai même une grande nouvelle à vous annoncer : Je commence à prêter à Émeraude à mes élèves en prépa Galop 6 ! Et ils l’adorent ! J’ai pour l’instant 2 cavalières qui l’ont monté, une sur le plat, avant les vacances de Noël et une à l’obstacle ce samedi.

Et quand vous allez voir sur quel dispositif a travaillé Émeraude … vous n’en reviendrez pas !

Échauffement à l’obstacle sur la piste

Après un échauffement collectif, nous avons pris le temps de re-poser les choses avec Émeraude car elle n’avait pas fait d’obstacle depuis plusieurs semaines, et seulement des croisillons.

  1. Échauffement sur une barre au sol au pas sur la piste.
  2. Même exercice au trot, toujours avec une barre au sol.
  3. Croisillon aux deux mains au trot
  4. A nouveau croisillon au galop
  5. Passage d’un vertical (à 50 cm) au trot et au galop

RESULTAT: Emeraude à l’air de prendre beaucoup de plaisir à sauter. C’était ses premiers verticaux et elle s’est très bien débrouillée ! Plus elle sautait, plus son saut s’affinait, plus elle montait ses épaules. Génial !

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  MON DEFI semaine 2 : Dehors Emeraude !

Découverte de l’étoile sur les barres au sol

Nous lui avons ensuite fait découvrir le dispositif de l’étoile, sur des barres au sol. Le but était d’affiner la conduite sur des courbes serrées. Bien entendu, cet exercice s’est fait au trot pour Emeraude. Les autres chevaux du cours eux, on fait l’exercice au galop. Mais ne brûlons pas les étapes. Emeraude s’épanouie vraiment dans le travail, ce n’est pas le moment de tout gâcher !

Détail de l’exercice de l’étoile

exercice-etoile

L’exercice est simple et ce n’est qu’une variante de l’étoile ! Ce dispositif est génial et vous pouvez faire plein de choses avec. Voici comment nous avons procédé :

Abord à main gauche, passage de l’obstacle n°1, puis piste à main droite, tournant assez large pour aborder l’obstacle n°2. A la réception, piste à main gauche, sur une courbe plus serrée pour aborder l’obstacle n°3. Et enfin, volte à main droite pour se retrouver dans l’axe de l’obstacle n°4. Et ensuite … on recommence !

PETITS CONSEILS

  1. Faire l’exercice sur des barres au sol, au pas si besoin pour repérer vos courbes, puis au trot et si le niveau de votre cheval (et le vôtre) le permet, même exercice au galop
  2. Installer des croisillons et refaire l’exercice au trot, voire au galop
  3. Mettre des verticaux et là encore adapter votre allure.

ASTUCE:

Pour cet exercice de l’étoile, à mon avis, il ne sert pas à grand-chose de monter les barres. Le but de l’exercice est gérer ses trajectoires et de gérer l’équilibre du cheval sur les courbes. A mon sens, sur ce genre d’exercices, il est préférable de chercher un bon tracé, une bonne allure et un bon équilibre plutôt que de vouloir monter les barres à tout prix !

Résultat : Emeraude et l’étoile

Dans l’ensemble, Emeraude se dirige facilement sur des courbes serrées au trot. Elle a de temps à autres les épaules qui dérapent vers l’extérieur du cercle mais dans l’ensemble, l’exercice a été fait de façon très correcte.

Ensuite, nous avons fait le même dispositif au trot, dans un premier temps sur des croisillons puis ensuite sur des verticaux.

A part quelques dérobades au début, Emeraude a compris l’exercice et s’est très bien débrouillée !

Botte à botte

Ensuite, nous avons abordé l’étoile version carrousel, en botte à botte. L’exercice s’aborde sur la ligne A-C, chevaux en botte à botte au trot puis chacun pars de son côté, sauter l’obstacle de gauche ou l’obstacle de droit. Puis on se retrouve en C, en botte à botte, on part vers A et à nouveau on se sépare. Chacun prend son obstacle.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pourquoi le blog Dada mon Dadou ?

exercice-etoile-2

Un super exercice

L’intérêt de cet exercice, en plus de diriger sa monture et de sauter et, vous l’aviez deviné, de travailler l’autonomie et la coordination entre deux cavaliers.

Je ne sais pas si vous avez déjà eu l’occasion de faire du botte à botte mais c’est un exercice qui n’a rien d’évident. Pour ma part, j’ai beaucoup travaillé ce genre d’exercices sur des carrousels car je fais également, mais je vous en reparlerai dans un prochain article, des spectacles équestres avec mes élèves depuis près de 11 ans.

Travailler en botte à botte demande à votre cheval d’accepter que l’autre soit à côté de lui et cela n’est pas toujours très évident. Cela demande au cavalier de constamment adapter son allure pour rester synchronisé avec l’autre, et le couple va subir de grande variation selon s’il est sur une ligne droite ou sur une courbe, selon s’ils sont au pas ou au galop ! Pour cet exercice il va en plus falloir coordonner le saut !

Bilan

Inutile de vous dire que je suis très contente d’Emeraude et en plus les cavaliers l’adorent ! Je pense la mettre maintenant régulièrement en cours le samedi, en plus du travail que je lui demande dans la semaine. Cela offre plusieurs avantages :

  1. Vous l’avez compris, cela va palier à mon manque de temps
  2. Emeraude va découvrir d’autres cavaliers. Ce qui est extrêmement important pour son apprentissage
  3. Les cavaliers et cavalières sont plus petits que moi et comme je vous le disais dans un article précédent, j’ai de en temps l’impression de gêner Emeraude car je suis grande et la jument très petite.
  4. C’est extrêmement formateur pour des cavaliers expérimentés de tester des jeunes chevaux. Cela les sort de leur confort et cela leur pose des vraies difficultés que les bons vieux chevaux d’instruction ne leurs posent plus.

 

Voilà, j’espère que vous allez tester le dispositif de l’étoile avec vos chevaux. C’est un exercice super intéressant pour la conduite et l’équilibre. Si votre cheval est prêt, n’hésitez pas à le travailler au galop !

Comme d’habitude si cet exercice vous a plu,

partagez-le avec vos amis !

 

Et surtout, laissez-moi dans les commentaires vos impressions sur cet exercice si vous l’avez testé !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    21
    Partages
  • 21
  •  
  •