A l’achat d’un cheval, on est souvent un peu perdu. On a peur de ne pas faire le bon choix et d’acheter une carne, vicieuse, broc et avec une maladie contagieuse !

La plupart du temps, on se focalise sur le caractère…et on a bien raison car c’est à mon avis le critère essentiel. Mais il est aussi important de prendre en compte les aplombs de votre cheval. Cela va être déterminant en fonction de ce que vous voulez faire avec lui et surtout si vous vous destinez à une carrière sportive.

La petite histoire

Avant de rentrer dans l’aspect technique des aplombs, je voudrais vous raconter mon expérience. Le premier cheval que j’ai acheté toute seule à 100 %, s’est retrouvé en retraite anticipée à l’âge de 11 ans. En fait, il a une pathologie. Il a les genoux complètement arqués. Mais quand je l’ai acheté à l’âge de 4 ans, il était juste un petite cagneux des antérieurs, rien de bien méchant. Cependant d’années en années, le problème s’est aggravé, partant du pied et remontant au genou. Aujourd’hui, mon cheval n’est plus chez moi car j’habite un petit coin de Normandie assez vallonné et il souffrait de trop dans les terrains en pente.

image cheval Luis aplombs

Mon cheval, Luis, un joli espagnol croisé avec un barbe

Il est donc chez un ami qui a du terrain plus plat, ce qui l’a aidé pendant quelques années à faire des petits trots et des petits galops de temps à autre. Aujourd’hui, cela devient plus compliqué. Il a 18 ans et ne fait plus que du pas. Mais il garde le moral et l’appétit pour le moment.

Tout cela pour dire que maintenant, je porte une très grande attention aux aplombs des chevaux que j’achète. Voyons donc un petit peu les différents type d’aplombs.

Les différents types d’aplombs ?

Qu’est ce que cela veut dire “un bon aplomb”

On entend par aplomb, la direction des membres du cheval. Les aplombs sont examinés de pied ferme et en marche. Pour examiner à l’arrêt, placez-vous à 4 ou 5 mètres du cheval qui devra être placé sur un sol horizontal et uni.

Ensuite, l’examen se commence par une vue de profil, puis de face et enfin par derrière.

aplombs-cheval-ok-profil

Les membres antérieurs sont d’aplombs quand ils sont verticaux de haut de l’avant-bras au boulet et moyennement inclinés du boulet au sol.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Cavalcade des blogs 42 : Votre fabuleuse histoire !

Quand le cheval a des problèmes d’aplombs

Si les membres antérieurs ne sont pas d’aplombs, le cheval est dit :

1/ Sous lui du devant

Les membres s’inclinent de l’avant vers l’arrière. Ce défaut est très commun. Le cheval surcharge ses antérieurs. Par conséquent, cela diminue son équilibre et l’amène à buter et à forger.

2/ Campé du devant

Les membres s’inclinent de haut en bas et d’arrière en avant. Le cheval campé du devant est le plus souvent sous lui du derrière. En conséquence, la ligne du dessus tend à s’affaisser.

3/ Brassicourt ou arqué

Les genoux sont portés en avant de la ligne d’aplomb. Le cheval peut prendre cette position “arquée” pour soulager des tendons fatigués. On parle de “brassicourt” quand ce défaut est congénital. Il est assez fréquent chez les chevaux pur-sang.

aplombs-cheval-anterieurs-profil

4/ Genoux creux ou effacé

Le genou est en arrière de la ligne d’aplomb. Cette défectuosité nuit à la solidité et à l’impulsion et fatigue les fléchisseurs. Attention, le genoux creux est bien plus défectueux que le genou brassicourt.

5/ Droit jointé/court jointé

Les paturons sont insuffisamment inclinés vers le sol. En conséquence, les chocs sont moins amortis dans les articulations inférieures. Cette défectuosité prédispose aux fatigues et aux tares osseuses du boulet et du paturon.

6/ Bas jointé/long jointé

Les paturons sont trop inclinés. Les chocs sont bien amortis mais les tendons sont tiraillés et fatiguent rapidement.

7/ Bouleté

Les boulets sont en avant de la linge d’aplomb. La bouleture peut être à des degrés divers. Les conséquences sont les mêmes que le chevai droit jointé ou court jointé.

Apprécier les aplombs vue de face

Comme pour l’examen sur le côté, placez-vous à 4 ou 5 mètres en avant du cheval bien en face de lui.

Les membres antérieurs sont d’aplomb quand ils sont verticaux du haut de l’avant-bras au sol.

aplombs-cheval-anterieurs-faceaplombs-cheval-anterieurs-face-suite

Donc s’ils ne sont pas d’aplombs, le cheval est dit :

1/ Ouvert du devant

Les extrémités inférieures des membres sont en dehors de la ligne d’aplomb.

2/ Serrés du devant

Les extrémités inférieures des membres sont en dedans de la ligne d’aplomb. Dans cette configuration, le cheval est amené à se marcher dessus et à se blesser.

3/ Panard des membres

Les membres sont tournés en dehors, les coudes en dedans. Très fréquemment, les chevaux de cette conformation ont le poitrail très étroit. Ils se blessent souvent en se marchant dessus.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Rando à cheval : 10 raisons pour se lancer !

4/ Cagneux des membres

Les membres tournent en dedans, les coudes en dehors.

5/ A genoux cambrés

Les genoux s’incurvent en dehors de la ligne d’aplomb. Ce défaut prédispose à la distension des ligaments, nuit à la vitesse et à la solidité. Les genoux cambrés deviennent ensuite très souvent arqués.

6/ A genoux de bœuf

Les genoux sont en-dedans de la ligne d’aplomb. Comme les genoux cambrés cette disposition prédispose à des distension de ligaments.

7/ Panard du pied

La pince du pied est tourne en dehors

8/ Cagneux du pied

La pince du pied tourne en dedans.

Le membres postérieurs : La vue de profil

Tout comme les membres antérieurs, vous allez devoir apprécier les aplombs des postérieurs vus de profil. Donc le cheval peut-être :

aplombs-cheval-posterieurs-profil

  • Sous lui du derrière
  • Campé du derrière
  • Bouleté
  • Long jointé
  • Court jointé
  • Pinçard, c’est-à-dire que le pied n’appuie que sur la pince, les talons restent en l’air.

La vue de derrière

Ensuite, il va falloir examiner votre cheval vue de derrière. Les membres postérieurs sont d’aplombs quand ils sont verticaux de la pointe du jarret au sol.

S’il présente des défauts d’aplombs, le cheval peut être :

aplombs-cheval-posterieurs-vue-derriere

  • Trop ouvert du derrière
  • Trop serré du derrière
  • Jarretier, c’est-à-dire que les jarrets convergent par leur pointes
  • A jarrets trop ouverts
  • Panard du derrière. Ce qui est le cas de beaucoup de chevaux
  • Cagneux du derrière

L’examen à la marche

Enfin, il va être nécessaire ensuite de vérifier les aplombs de votre cheval en marche. Les membres antérieurs et les membres postérieurs doivent se mouvoir sur le même plan et sur la même piste.

Maintenant un petit exercice pour vous !

Allez, je vais vous faire travailler un petit peu ! Examinez les membres antérieurs et postérieurs de ce cheval pris en photo de profil et faites moi son diagnostic dans les commentaires !

cheval-aplombs

 

Voilà, j’espère que grâce à cet article vous prêterez une attention particulière aux aplombs des membres de votre cheval. Si cela vous a été utile, pensez à le partager avec vos amis !

La plupart des illustrations de cet article sont issues du Manuel d’Hippologie de la Fédération Française des Sports équestres, ouvrages maintenant assez ancien mais toujours très utile.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •