Vidéo 3 : Comment conserver la position sur un cheval difficile ?

Dans cette vidéo, vous découvrirez :

  • Que faire si mon cheval fait des ruades et des sauts de mouton ?
  • Que faire si mon cheval met le museau entre ses antérieurs ?
  • Que faire si mon cheval chauffe, trépigne et piétine ?
  • Quels sont les trois points clés pour éviter la chute ?

Voici ce qu'il faut faire après avoir vu la vidéo :

1. Cliquez sur le bouton rouge Youtube juste en dessous (ou ici si le bouton n'apparaît pas) pour vous abonner à la chaîne Youtube et être prévenu quand les prochaines vidéos seront publiées.

2. Cliquez sur le bouton "J'aime" juste en dessous pour rejoindre la communauté des cavaliers motivés sur Facebook (ou cliquez ici si le bouton n'apparaît pas)

3. Puis laisser laisser votre commentaire ci-dessous et recevez votre prochaine vidéo 😉

Et vous quel comportement de votre cheval vous met le plus en difficultés ?

Quel thème aimeriez vous voir abordé dans le blog pour encore mieux vous aider ?

5 réponses à “Vidéo 3 : Conserver la position sur un cheval difficile ?”

  1. Dom dit :

    Bonjour, merci pour ta vidéo 🙂
    Comment rester à cheval lorsqu’il baisse les oreilles recule en plaçant son arrière train vers le centre de la piste ? Lorsqu’il accepte d’avancer, il donne un coup de cul, oreilles baissées puis s’arrête un peu plus loin ….
    Merci à toi et bonne journée
    Dom

    • Bonjour Dom, merci pour ton commentaire. J’avoue que je trouve cela assez étrange comme comportement pour ton cheval. Ça me fait penser plutôt à une gêne, surtout s’il rue en repartant et en baissant les oreilles. Est ce qu’il fait ça dans toutes situations ? (extérieur, manège, carrière), dans tous types d’exercices (obstacle, dressage, jeux, seul ou en groupe) et est ce qu’il fait ça avec tous cavaliers ? Çà serait intéressant de creuser car c’est un comportement de défense et de mal-être. Après comment rester dessus ? Il faut penser au points clés vues dans la vidéo. Au moment où un cheval recule de défense, le cavalier à généralement tendance à se crisper, donc à tendre ses rênes et à se pencher en avant. Ce qui va bien évidemment augmenter la défense du cheval et le faire reculer encore plus, voir l’amener à se cabrer. Donc il faut penser dans ce cas à bien garder les jambes à la sangle, bien s’asseoir dans la selle et ouvrir ses doigts sur les rênes. Et enfin, redemander un mouvement vers l’avant. S’il rue, le point clé va être dans l’ouverture des genoux, si je les ferme contre la selle au moment de la ruade, mon haut du corps va faire pivot et je vais faire un soleil par dessus l’encolure. Voilà mais vraiment j’insiste, au delà de la position à conserver je chercherai plus précisément ce qui crée cette défense chez le cheval car ce n’est pas un environnement épanouissant ni pour le cavalier, ni pour le cheval. Peut être a t il mal au dos, peut être la selle n’est pas adaptée, peut être qu’il recule car il se défend de l’action de la main, le mors (ou la main du cavalier) peut être alors trop dur ou as t il besoin de voir le dentiste, ou l’ostéo… Je veux bien avoir des nouvelles de la suite ! Bon courage Aurélie

  2. Delphine Mura dit :

    Super commentaires et très utiles ! Grâce à vos vidéos j ai pu comprendre pourquoi j avais du mal à faire mon galop en équilibre !

  3. laurence dit :

    bonne vidéo, qui éclaire la situation, j’ai appris à relever la tête d’un cheval pour éviter le coup de cul…erreur??Et remettre en avant, mais question un cheval qui chauffe en extérieur, comment le gérer? la remise en avant en ligne droite n’est pas le meilleur moyen surtout sur des chemins étroits!

  4. gerondeau Dang dit :

    Merci pour la vidéo. Ce que j’aimerais c’est de pouvoir vous observer en situation : d’être sur un cheval qui chauffe, rue, se cabre. car cela m’apprendrait plus que juste la théorie. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Les fiches outils "Dadou s'active"

    Vous aussi vous pouvez avoir un cheval polyvalent, bien dans sa tête, musclé et facile à gérer au quotidien !

    Grâce aux fiches outils "Dadou s'active", vous pourrez rapidement :

    • Mettre en place un planning de travail ET LE RESPECTER
    • Faire le plein de motivation et apprendre de nouvelles choses
    • Avoir les bons outils pour pouvoir vous auto-évaluer
    • Tisser une relation de confiance et de complicité avec votre cheval
    • Vous sentir fière de vous à la fin de chaque séance en ayant VRAIMENT l’impression d’avoir progressé et accompli quelque chose
    Découvrir votre offre

    VOTRE MALLETTE A IDÉES POUR UN DADOU AU TOP !

    Les formations vidéo en ligne à  venir

    • Travail à pied

      Pour découvrir et se perfectionner à la longe, à pied, en liberté, aux longues rênes … Pour développer votre complicité avec votre cheval, tout en faisant de lui un cheval musclé, souple et athlétique !

    • Progresser en équitation

      Améliorez votre technique et vos performances en obstacle, en dressage, en cross ou en équitation de pleine nature !

    • Les compétences de cavalier

      Améliorez votre position, renforcez votre mental, stabilisez votre position et développez vos compétences physiques !

    Faites partie du groupe !

    Pour être tenu au courant de l'avancée de ces formations et en bénéficier en avant-première, inscrivez vous sur la liste VIP !

    Oui, je souhaite faire partie du groupe VIP

    Je me présente

    Je m’appelle Aurélie Seguin, j'ai 36 ans.

    Je suis cavalière depuis l'âge de mes trois ans. Je pratique toutes les disciplines mais avec une préférence pour l'équitation de pleine nature et pour le travail à pied.

    Je suis monitrice d'équitation et dirigeante de mon centre équestre, la Ferme Équestre du Gué, que j'ai crée il y a 12 ans, qui se situe en France, en Normandie. J'ai actuellement 96 élèves chaque semaine sur mon club. Je porte une attention particulière à utiliser une pédagogie bienveillante avec mes élèves comme avec mes chevaux.

    J'aime également le côté artistique de l'équitation, notamment en créant des spectacles équestre et en coachant mes équipes de voltige.

    Je suis passionné depuis toujours par le travail du cheval. J'ai d'ailleurs débourré la quasi totalité de ma cavalerie, 27 équidés. Je suis également très préoccupée par le bien-être de mes chevaux qui vivent tous dehors et en troupeau.